Les auteurs en herbe que vous êtes pourront faire découvrir leurs oeuvres, être corrigés, avoir des avis et partager avec d'autres écrivains. Tous les écrivains sont les bienvenus... alors à vos claviers !
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue aux nouveaux membres. N'hésitez pas à vous présenter et à rejoindre la Chat box (tout en bas) pour discuter.

Partagez | 
 

 Soleil Noir - commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Mwoua
Tornade
Tornade


Messages : 2140
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 24 Avr - 14:02

SadVery Happy (il n'y a pas de smiley qui pleure de joie ! xD)
Grâce à vous j'avance à une vitesse folle en ce moment !! Very Happy Merci !! Je refais une série de corrections et je vous tiens au courant !
D'ailleurs, n'hésitez pas à lire les corrections même si ce n'est pas vous qui les avez faites ! ;D
Parce que régulièrement, quand je corrige, je pose des questions... Ce sera toujours dans les parties "normales", celles en italique étant des citations, et celles en gras les modifications que j'ai faites...

*fais des bonds toute seule derrière son ordi --'



Petite Brise 1 :

Spoiler:
 

Petite Brise 2 :

Spoiler:
 


Autres :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 24 Avr - 17:07

Alona :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Alona
Brise
Brise
avatar

Messages : 124
Réputation : 3
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 24 Avr - 17:34

Citation :
Quelques minutes plus tard, j'avais atteint la forêt, (cette virgule ne sert à rien dans ce contexte) en périphérie de la ville.
→ Quelques minutes plus tard j'atteignais la forêt, en périphérie de la ville.
Ah mais... Ah mais... XD moi la virgule je pense plutôt qu'elle doit carrément disparaître parce que même reformulée, ta phrase n'en a pas besoin.

Citation :
Je m'y enfonçai à tâtons dans le noir, jusqu'à ce que je m'estime invisible (en même temps dans le noir, elle est forcément invisible non ?) pour les patrouilles d'Exécuteurs.
Ah mais... Ah mais... Ah mais oui !
→ Je m'y enfonçai à tâtons dans le noir, jusqu'à ce que je m'estime à distance raisonnable des patrouilles d'Exécuteurs.
C'est mieux, ceci dit (je sais je suis chiante), quand on s'enfonce dans le noir, à moins d'avoir une super vue de chat, on y va un peu forcement à tâtons. Est-il donc utile de le préciser ?

Citation :
C'était une forêt de conifères (elle le sait d’avance j’imagine parce que dans le noir, il serait difficile de le déterminer)(tu pourrais décrire le type des arbres, conifères ok mais odeur, taille ?) :
Ah mais... Ah mais... Bon je vais pas faire le coup à chacune de tes réflexions ! Mais après coup, cela paraît tellement évident... Il me reste beaucoup, beaucoup de chemin... Du coup j'ai refait tout le paragraphe ! ^^
→ Quelques minutes plus tard j'atteignais la forêt, en périphérie de la ville. Je m'y enfonçai à tâtons dans le noir, jusqu'à ce que je m'estime à distance raisonnable des patrouilles d'Exécuteurs.
J'aimais beaucoup l'odeur des conifères, puissante et fine à la fois. Les senteurs étaient d'autant plus fortes que les arbres étaient nombreux (logique dans une forêt Smile) et ils étaient si immenses, si touffus (pour t'éviter de répéter deux fois le mot si : ils étaient si immenses et touffus) que depuis Sonir, on ne pouvait rien voir de ce qu'il se déroulait au niveau du sol (de ce qui se déroulait sous cette épaisse végétation ?).
J'avais découvert la forêt un an plus tôt, quand j'avais commencé à m'entraîner. A cette époque, il m'arrivait de sourire en songeant que les éminentissimes Exécuteurs se faisaient avoir par une gamine de quinze ans.... Plus maintenant.
Je m'arrêtai et plaquai mes mains l'une contre l'autre.

Citation :
Rapidement, une lumière apparut entre elles (jaillit de ces dernières ?), qu'on devinait à l'apparence (apparence-apparaître, c’est très proche) rouge translucide qu'elle leur donnait.
En fait la lumière ne jaillit pas... Mais ce paragraphe ne me plaît pas non plus ! Je le refais :
→ Je m'arrêtai et plaquai mes mains (joignis mes mains ?) l'une contre l'autre. Rapidement, une flamme apparut entre elles et les colora de rouge translucide. Puis la minuscule boule de lumière grossit, écartant mes paumes jusqu'à atteindre la taille d'une pomme. C'est alors que je la libérai : elle continua à flotter devant moi, illuminant la clairière d'une lumière douce.
Moi cette boule, quand je visualise je vois celle qui apparait dans un épisode de Buffy (avec Willow). C'est un peu comme ça que tu la vois ?

Citation :
Citation :
Avec la lumière (Grâce à la lumière qui voletait devant moi ?) qui me précédait
Tu touches toujours juste !! Par contre je ne garde pas le " voletait " parce que cela ne correspond pas vraiment à l'idée que j'en ai.
J'ai aussi supprimé le " Mon arbre ! " pour éviter la répétition, qui faisait quand même un peu lourd... Sinon, j'ai changé un des " pousser " en " grandir ". Pour les participes présent, c'est vraiment grave ?
→ Grâce à la lumière qui me précédait, je progressai beaucoup plus rapidement et finis par atteindre mon arbre. Il était magnifique...
→ Je pensai qu'un homme l'avait sculpté au fur et à mesure qu'il grandissait, en lui imposant cette forme.
Alors je dirais que ta répét de mon arbre n'était pas génante, là ça donne moins l'effet escompté, l'importance de cet arbre si tu supprimes cette répét. J'aurai plutôt zappé l'arbre suivant en fait.
Les participes présent, ce n'est pas grave du moment que tu n'en abuses pas. Mais je les souligne en général pour que l'auteur voit s'il y a possibilité de modifier la phrase.

Citation :
Tout comme ce cher livre de ce cher Mr Phoronée... (je pense que ta répétition est volontaire mais je la trouve maladroite)
Alors je supprime le premier :
→ Tout comme le livre de ce cher Mr Phoronée...
Good

Citation :
(en général, commencer une phrase par puis, c’est pas le top car puis fait office logiquement de lien entre deux actions. Je pense qu’il serait plus judicieux de dire … Je plaçais la flèche sur la corde puis tirai. Elle se ficha…)
→ Ensuite je récupérai mes flèches et les posai au sol. J'en plaçai une sur la corde puis tirai. Elle se ficha dans l'écorce de l'arbre : celui que j'avais visé, bien entendu !
C'est y pas mieux comme ça ? XD

Citation :
Et elle avait éclaté de rire, un rire franc et pétillant (ouais bof, un rire qui pétille :s)
→ Et elle avait éclaté de rire, un rire franc.
pourquoi pas tout simplement : et elle avait éclaté d'un rire franc.

Citation :
(de quelle taille est-elle ? comment est sa voix ?)Elle semblait avoir une trentaine d'année (on le devine à sa voix ? précise le parce que le lecteur n’est pas censé le deviner).
→ Elle portait la cagoule et la tenue de combat impénétrable des Exécuteurs. Elle pouvait, entre autre, m'arrêter pour infraction au couvre-feu. On ne voyait rien d'elle,seulement cette silhouette noire et fine. Et ses yeux. Ils me fixaient, pétillants, laissant percevoir la vitalité qui l'animait. Elle devait être sportive, et ne devait pas avoir plus d'une trentaine d'années.
De quelle couleur son ses yeux ? quelles formes ? Comment sait-elle que c'est une sportive ? Comment sait-elle qu'elle a la trentaine ? Encore une fois tu dois détailler plus les choses. Certes laisser quelques détails à la guise du lecteur mais quand même, là tu le laisses un peu dans le néant.

Citation :
(voilà qui est une perche pour agrémenter ton texte : tu dis qu’elle est un peu jeune pour faire partie de cette élite, bien alors explique nous quel âge en général ont ces personnes, peut-être aussi le système de recrutement)
→ Il était étonnant que si jeune, elle fasse déjà partie de l'élite. Peut-être était-ce encore une apprentie ? Il devait bien y avoir des apprentis. Au fond, je n'en avais aucune idée. Il était rare de croiser des Exécuteurs. Ils étaient peu nombreux et leurs identités étaient gardées secrètes, tout comme le fonctionnement de leur conseil. J'étudiais plus attentivement l'Exécutrice, mais aucun nom ne me vint en tête.
Donc, si tout ce qui concerne les executeurs demeure secret, comment le perso peut-il se dire que cette femme est trop jeune pour faire partie de cette elite ? Comment peut-elle penser qu'il s'agit d'une apprentie ? Attention à ne pas laisser d'incohérence dans le texte.

Citation :
(dans ce cas de figure, je ne suis pas persuadée qu’elle devrait avoir de la malice dans sa voix, c’est plutôt un face à face dans un contexte dramatique, pas une comédie) :
Malice mais pas au même sens ! Pas le sens " penchant à nuire " mais dans le sens " taquinerie " !
Oui mais justement je l'ai perçu comme de la taquinerie et justement pour moi ça ne colle pas. Cette femme est revêtue comme un membre des ennemis de l'héroïne, alors qu'elle lui parle d'une manière décontract, genre copine, ben ça cloche un peu :s à la limite je dirais une voix bienveillante ou un truc dans le genre.

Citation :
Je n'ai pas eu le temps de finir ! Je repasserai... ;D
Eh ben, j'ty attends alors XD
Revenir en haut Aller en bas
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 24 Avr - 20:44

Alona :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Lun 25 Avr - 19:58

J'aurais besoin d'aide pour la fin de Soleil Noir ! Si quelques personnes pouvaient passer... Moi j'attaque la suite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
voyelle
Brise
Brise
avatar

Messages : 111
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/04/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 26 Avr - 11:35

Eh ? Comment ça la fin ? Sans avoir lu le début ?

Je suis à la ramasse moi. Faut me dire précisément ce dont tu as besoin.
Et je crois qu'il faut que je ne m'occupe que d'une personne à la fois (petite tête).
Revenir en haut Aller en bas
voyelle
Brise
Brise
avatar

Messages : 111
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/04/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 26 Avr - 18:38

Yeah jeunesse ! (En fait j'en sais rien)

Voilà une histoire qui commence bien. Il y a cependant quelques zones d'ombre, comme le sexe du protagoniste (que je suppose être une fille) et son âge.
Il y a aussi un problème avec l'heure, je ne sais pas trop si nous sommes 11 heures du matin ou du soir. Du soir (23 heures) sans doute puisqu'il fait nuit, mais dans le fantastique, on ne sait jamais.

Dans le deuxième extrait, il y a un passage qui manque de fluidité et que je t'ai signalé.
Je verrai si je me souviens d'autre chose, parce qu'il s'est écoulé presque une heure entre le moment où j'ai fini de corriger et celui où j'ai posté. Petite mésaventure avec le chat de mon fils qui s'est mis dans une position délicate.

Bref, si tu as des choses à redire sur ma correction, n'hésite pas.


Premier extrait
Citation :
"Par convention, on dit que les fondateurs atteignirent la vallée en l'an zéro. Cela semblait être le lieu idéal ! Il s'y trouvait un lac superbe, contenant de magnifiques poissons, une forêt immense d'arbres millénaires et un environnement somptueux de montagnes enneigées. Cependant, ils n'avaient pas pris en compte le froid glacial qui durait la moitié de l'année et l'isolement de la vallée. Le cirque formé par les montagnes ne présentait que des parois abruptes et d'immenses glaciers, tandis que le côté ouvert laissait place à une falaise vertigineuse, du haut de laquelle se jetait la rivière. Et même depuis tout ce temps, Sonir reste inaccessible !"
Histoire et création de Sonir, V2, Phoronée, 1650

Ce passage ressemble à une citation d’un livre. Je suppose que les guillemets sont là pour introduire cette citation. Il faut donc utiliser les guillemets français « »

« Il s'y trouvait un lac superbe, contenant de magnifiques poissons »
Ton participe présent n’est pas très heureux ici. Pourquoi ne pas dire tout simplement « où nageaient de magnifiques poissons » ?
J’éviterais les deux points d’exclamation qui n’ont pas vraiment lieu d’être
« le froid glacial qui durait » qui sévissait serait plus joli
« d'immenses glaciers » comme tu as déjà la forêt immense, je dirais d’imposants glaciers
« tandis que le côté ouvert laissait place à une falaise vertigineuse » donc pas si ouvert que ça !
Citation :
Apparemment, il s'agissait de l'édition originale du premier ouvrage historique de tous les temps, il était donc extrêmement précieux.
Ta dernière virgule n’a pas assez de poids pour une information qui est une sorte de conclusion à ce qui est dit précédemment. Je mettrais soit un deux-points, soit un point-virgule
Citation :
Je me fichais du nombre de poissons dans le lac ! Il n'évoquait même pas l'origine des fondateurs !
J’inverserais ces deux informations
Citation :
"Les fondateurs s'installèrent d'abord dans une grotte, sur le flanc nord du lac. Le froid avait déjà sévi et il fallait absolument qu'ils trouvent des abris. Puisqu'ils manquaient de matériels comme de matériaux, le Conseil élu par les futurs habitants décida que toutes les maisons seraient mitoyennes
Je ne sais pas à quoi se rapporte la deuxième phrase. Devaient-ils s’installer dans une grotte parce qu’il faisait froid, ou devaient-ils construire des maisons parce qu’il faisait trop froid dans les grottes ?
Citation :
mais même s'il s'agissait du vénérable premier traité d'histoire
Je mettrais une majuscule à Histoire
Citation :
Il était onze heure.
11 heures
Citation :
Alors, je contournai mon lit en silence (ce qui représentait un miracle étant donné la quantité d'objets qui jonchaient le sol et l'obscurité)
Que vient faire ce disgracieux « alors » en début de phrase ?
Je remplacerais avantageusement les parenthèses par des demi-cadratins (– alt0150)
Je remplacerais « miracle » par « exploit »
Je ne comprends pas, il est quelle heure au juste : 11 heures du matin ou du soir. On dirait qu’il fait nuit. Ce serait 23 heures alors

Deuxième extrait

Citation :
Je m'y enfonçai à tâtons dans le noir
« dans le noir » est de trop si elle (ou il) avance à tâtons
Citation :
Et puis ces arbres étaient si immenses et touffus que depuis Sonir, on ne pouvait rien voir de ce qu'il se déroulait au niveau du sol.
Le « et puis » suppose une relation avec l’information précédente ; or je n’en vois pas.
Citation :
A cette époque
À (alt0192). L’absence d’accent sur les majuscules est une faute comme une autre
Citation :
gamine de quinze ans....
Un point de trop
Citation :
Je m'arrêtai et plaquai mes mains l'une contre l'autre. Rapidement, une flamme apparut entre elles et les colora de rouge translucide. Puis la minuscule boule de lumière grossit, écartant mes paumes jusqu'à atteindre la taille d'une pomme. C'est alors que je la libérai : elle continua à flotter devant moi, illuminant la clairière d'une lumière douce.
Déjà je dirais « et plaquai les paumes de mes mains l’une contre l’autre », et je ne répèterais pas « paume » ensuite pour éviter la consonance paume/pomme.
J’éviterais les « puis » et les « c’est alors » qui appauvrissent la narration, je trouve, et ne sont pas indispensables ici. D’ailleurs, j’éviterais aussi le « rapidement » qui n’est pas utile.
Ensuite, la boule de lumière ne continue pas de flotter alors qu’elle ne flottait pas avant. Du moins ce n’est pas dit.
« Je m’arrêtai et plaquai les paumes de mes mains l’une contre l’autre. Une flamme apparut entre elles et les colora de rouge translucide. La minuscule boule de lumière grossit jusqu’à atteindre la taille d’une pomme. Je la libérai et elle flotta devant moi, illuminant la clairière d’une douce clarté. »
Citation :
On ne l'aurait pas dit, mais j'avais mis plus de six mois avant d'être capable de m'éclairer convenablement ! Pourtant, il ne s'agissait que d'un feu artificiel, particulièrement intense, que l'air contenait et soutenait. Alors, peut-être que vous m'auriez trouvée d'une nullité effarante, mais cela n'avait pas été facile d'apprendre seule ! Mes boules blanches éclataient comme des bulles de savon, je m'étais brûlée plus d'une fois...
Hu ! Tu es sûre de vouloir interpeller le lecteur avec ce « vous m’auriez trouvée » ? (quiconque m’aurait trouvée)
Le « on ne l’aurait pas dit » n’est pas très heureux. Je dirais (conditionnel) quelque chose comme : Cela paraissait facile/simple
Fais attention à tes « alors », tu en abuses
Citation :
Grâce à la lumière qui me précédait, je progressai beaucoup plus rapidement et finis par atteindre mon arbre.
Comme on ne sait pas ce qu’elle est venue chercher dans cette forêt, je préserverais le suspens une seconde de plus en remplaçant « arbre » par « mon but » ou « le but de ma visite nocturne »
Citation :
C'était un conifère, bien sûr, mais il avait poussé de façon étrange, tournant sur lui-même, laissant un vide à l'intérieur des boucles de son tronc tandis qu'à la hauteur de mes épaules, celui-ci se redressait vers le ciel.
La fin de la phrase est obscure. Je suppose que c’est le tronc qui se redresse vers le ciel. « … des boucles de son tronc qui, à hauteur de mes épaules, se redressait vers le ciel »
Citation :
En tout cas vu la taille de l'arbre, celui-là devait manger les pissenlits par la racine, et depuis un bon bout de temps !
En tout cas, vu la taille de l’arbre, son créateur devait manger les pissenlits par la racine depuis des décennies. (Simple suggestion, tu en fais ce que tu veux.)
Citation :
Mr Phoronée
Il est anglais ? Sinon c’est M. Phoronée
Citation :
Elle ne devait pas avoir plus d'une trentaine d'année
Soit : elle ne devait pas avoir plus de trente ans, soit : elle devait avoir une trentaine d’années
Citation :
Avec mes flèches grossièrement taillées, je ne pouvais rien lui faire de plus qu'un hématome...
Ah bon ? Pourtant la première s’est fichée dans un arbre !
Citation :
Et elle était revenue. Chaque fois que je venais
Et elle tint sa promesse
Citation :
Il me tînt immobile
Tint
Revenir en haut Aller en bas
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Jeu 28 Avr - 17:01

Génial ! Je m'y mets ! Very Happy

Eh ? Comment ça la fin ? Sans avoir lu le début ?
Si possible en ayant lu le début ! xD
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Jeu 28 Avr - 19:37

Voyelle
Spoiler:
 


Pfiou ! Je commence à fatiguer sérieusement alors j'espère que j'ai pas écris trop de bêtises ! ^^
Merci beaucoup pour ton aide !! Tes commentaires sont vraiment précis et j'ai pu modifier beaucoup de choses... Very Happy


EDIT
Autres modifs


Enfin, il me semblait qu'ils faisaient cela. C'est ainsi que je me serais organisée, à leur place ! Moi, je savais qu'il existait quelques endroits où se dissimuler, mais aucune n'étaient accessibles à pied. Leurs rondes semblaient infaillibles.


Et soudain, je lançai ma plaque en avant. Le vent fouettait mon visage et même si j'avais l'impression que mes doigts gelaient, l'excitation me donnait toujours envie de crier.



Au fait, le passage que personne n'a encore regardé, c'est après :
"Tombai", le dernier post...
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 7:35

Enfin, il me semblait qu'ils faisaient cela. (trop léger, jeté comme ça dans le texte. Soit tu le vires, c'est ce que je t'avais conseillé à ma première lecture, soit tu développes... Elle sait ou elle sait pas ? au départ elle affirme, et maintenant elle doute. Donc j'ajouterais un truc du genre : Enfin, c'est ce que j'avais pu observer lors de mes dernières sorties... ou c'était la conclusion que j'en avais tirée à force de les observer chaque soir... ) C'est ainsi que je me serais organisée, à leur place ! (ça je vire toujours) Leurs rondes semblaient infaillibles. Moi, Heureusement, je savais qu'il existait quelques endroits où se dissimuler, mais aucune n'étaient accessibles à pied. Tu dois d'abord décrire ses observations et finir par la conclusion de cette observation. are you understand ce que je veux dire ?


Et soudain, je lançai ma plaque en avant. Le vent fouettait mon visage et même si j'avais l'impression que mes doigts gelaient, l'excitation me donnait toujours envie de crier. (crier quoi ? sa rage ? son plaisir ? sa douleur ?) ou alors c'est parce que je le lis hors de son contexte. J'aime pas lire des extraits comme ça... c'est toujours le piege.

Tu veux que je relise depuis le début ? Very Happy

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 8:39

Tu dois d'abord décrire ses observations et finir par la conclusion de cette observation. are you understand ce que je veux dire ?
Oui, ca veut dire que je vais refaire mon paragraphe ! xD
Quand j'ai envoyé mon texte à une amie, elle m'a dit ce qui n'allait pas au téléphone, et moi je n'avais pas l'ordi, seulement une vieille version de SN ... Alors elle me lisait les passages et toutes les deux minutes, c'était "Ah oui mais ce passage là aussi, je l'ai réécris"... Very Happy Je ne suis pas sure qu'il reste une seule ligne du texte initial !

(crier quoi ? sa rage ? son plaisir ? sa douleur ?) ou alors c'est parce que je le lis hors de son contexte. J'aime pas lire des extraits comme ça... c'est toujours le piège.
Mince ! J'avais changé parce justement, elle m'avait dit qu'elle ne comprenait pas pourquoi elle criait, si c'était de douleur ou d'excitation... J'ai ajouté le "excitation", mais cela ne suffit pas ?

Sinon, oui, je veux bien que tu relises ! Very Happy Il y a d'autres petites choses que j'avais modifiées mais je n'ai pas pensé à les copier. Je relis un fois, je poste les modifs ci-dessous au fur et à mesure, et je te donne le top ! ^^

Spoiler:
 

J'ai ajouté un passage ! Very Happy


Spoiler:
 

Spoiler:
 

Ouch ! Voilà une bonne chose de faite ! Very Happy


(A toi PB ! xD)
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 13:04

Moi ce que je fais, c'est que tout ce que je corrige, modifie ou ajoute, je le met en violet dans mon texte (celui dans écrit). C'est plus facile pour savoir où on en est dans les correct et ce qui a déja été fait. DE plus j'attend un peu avant de le modifier définitivement dans le texte original.

Maintenant, je te conseille de ne pas toujours écouter ce que dise les autres (sauf moi ... lol j'rigole ...) non sérieux. Il faut que tu sois vraiment profondement d'accord avec la remarque avant de modifier un passage. C'est TON histoire, TON style... donc ... Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 13:55

Oui, je suis entièrement d'accord ! Je fonctionne pareil, sauf pour les modifications. Là si je suis convaincu je change direct... Quand au violet pour moi c'est impossible... il serait déjà tout coloré ! Very Happy C'est plus simple que je copie colle après avoir modifié, au moins j'y pense. Cela va aussi plus vite.

Pour le passage ajouté, ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 14:52

Ajoute-le, je reprends ton histoire depuis le début. Je préfére tout lire à la suite. Des morceaux décrochés alors que tu n'es plus dans l'histoire, ne sont pas évident à commenter. Je risque de te dire des bêtises (déja que j'en fais pas mal) Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
voyelle
Brise
Brise
avatar

Messages : 111
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/04/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 15:04

Citation :
Maintenant, je te conseille de ne pas toujours écouter ce que dise les autres (sauf moi ... lol j'rigole ...) non sérieux. Il faut que tu sois vraiment profondement d'accord avec la remarque avant de modifier un passage. C'est TON histoire, TON style... donc ...
Je suis d'accord avec ça. Voilà pourquoi j'emploie toujours le conditionnel : je ferais, je dirais, j'écrirais... Ce n'est que mon point de vue.

Et pareil aussi que Brisette, tu ne changes que si tu es d'accord, sauf quand je te le dis muhuhu o0

Nan, je rigole, je t'explique certains points que tu as soulevés dans ma correction. Il y a des choses pour lesquelles tu ne peux pas faire l'impasse, ne serait-ce que pour avoir un fichier "propre" à envoyer à un éditeur.
Citation :
Oui mais mon éditeur de texte ne met que les anglais... C'est gênant ? Cela ne marche pas avec les deux types de guillemets ?
Comment ça tu n'as que des guillemets anglais ? Quel traitement de texte tu as ? Il faut le programmer, tout simplement. Les guillemets anglais ne sont pas admis, sauf si tu fais une citation dans la citation, genre : Cunégonde répondit : « J’adore cette chanson "Sous le pont d’Avignon", elle me rappelle des souvenirs. » (n'importe quoi l'exemple !)
Bref, je te recommande fortement les guillemets français.

Citation :
l était onze heure.
11 heures
Ah bon ? Pourquoi pas en lettre ?
Parce qu'on écrit l'heure en chiffres et les durées en lettres. C'est une règle de typographie : il est 11 heures ou 11 h 30, et mon voyage a duré deux heures ; je suis donc arrivée à 13 heures (ou 13 h 30).
Citation :
Je remplacerais avantageusement les parenthèses par des demi-cadratins (– alt0150)
niaa !!! J'avais enlevé les demi cadratin parce que on ne savait pas comment gérer la virgule... Si tu me dis je les remets mais en attendant je garde les parenthèses... drunken Et puis je sais que dans Narnia, il mettait des parenthèses partout, donc je peux me permettre, par contre je ne connait pas les règles des tiret... Un risque.
Le tiret a à peu près la même fonction que les parenthèses et les règles sont les mêmes, c'est-à-dire pas de virgule avant et une virgule après (non obligatoire). tu peux toujours laisser tes parenthèses, mais si je corrigeais ton roman je proposerais les tirets qui font un peu plus "littéraire" je trouve.

Citation :
C'était un conifère, bien sûr, mais il avait poussé de façon étrange, tournant sur lui-même, laissant un vide à l'intérieur des boucles de son tronc. Celui-ci, à hauteur de mes épaules, se redressait vers le ciel.
Je n'aime pas particulièrement le "celui-ci" qui, à mon avis, pourrait être évité ici. Souvent, c'est un pis-aller quand on ne sait plus comment construire sa phrase ou qu'elle est trop longue. Alors on la coupe et on écrit "celui-ci".

Je suis d'accord avec le reste.

Tu veux que je regarde la suite ou j'attends que tu aies actualisé ?
Revenir en haut Aller en bas
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 16:27

la suite est modifiée ! Il ne me reste que le dernier comm de voyelle, je regarde ca tout de suite et je vous tiens au courant...


Dernière édition par Mwoua le Ven 29 Avr - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 16:40

Comment ça tu n'as que des guillemets anglais ? Quel traitement de texte tu as ?
Word... Mais les automatiques sont les anglais...
Il faudrait que j'en rajoute pour les extraits du livre ? C'est tout ? (je ne suis pas obligée de les utiliser pour les dialogues non ? Mais il me semble que j'utilise le système anglais alors j'ai un doute...)

Parce qu'on écrit l'heure en chiffres et les durées en lettres. C'est une règle de typographie : il est 11 heures ou 11 h 30, et mon voyage a duré deux heures ; je suis donc arrivée à 13 heures (ou 13 h 30).

Donc que les durées en lettre ! Ok ! Je vais essayer de retenir ^^

Ca y est, je viens de trouver comment faire pour les guillemets ! Very Happy Je les ai remplacés pour les citations.

Le tiret a à peu près la même fonction que les parenthèses et les règles sont les mêmes, c'est-à-dire pas de virgule avant et une virgule après (non obligatoire). tu peux toujours laisser tes parenthèses, mais si je corrigeais ton roman je proposerais les tirets qui font un peu plus "littéraire" je trouve.
Merci !! Moi aussi je préfère...
Au fait, un espace avant et un espace après ?

Je n'aime pas particulièrement le "celui-ci" qui, à mon avis, pourrait être évité ici. Souvent, c'est un pis-aller quand on ne sait plus comment construire sa phrase ou qu'elle est trop longue. Alors on la coupe et on écrit "celui-ci".
Tu aurais une idée pour l'éviter ? :s

Tu veux que je regarde la suite ou j'attends que tu aies actualisé ?
C'est bon ! Very Happy

Merci à vous ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
voyelle
Brise
Brise
avatar

Messages : 111
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/04/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Ven 29 Avr - 19:42

Citation :
Ca y est, je viens de trouver comment faire pour les guillemets !
Bien ! Dans ton extrait de livre, tu peux n'utiliser que l'italique. On cumule avec les guillemets surtout en presse. Enfin, perso, je ne rajoute pas une ceinture quand j'ai mis des bretelles^^

Oui, il faut mettre une espace avant et après le tiret d'incise.
Citation :
Je n'aime pas particulièrement le "celui-ci" qui, à mon avis, pourrait être évité ici. Souvent, c'est un pis-aller quand on ne sait plus comment construire sa phrase ou qu'elle est trop longue. Alors on la coupe et on écrit "celui-ci".
Tu aurais une idée pour l'éviter ?
Oui, éventuellement tu prends la phrase que je t'ai proposé, ou quelque chose d'approchant.

Je prends la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 7:54

Je reprends donc depuis le début mais maintenant je vais pas chercher necessairement les fautes. Je vais lire tout simplement. à l'aide des petites smileys, j'indiquerai ce qui m'a fait rire, grimaçé, enfin bref comment j'ai ressenti le lecture :

donc mon code smiley (eh ouais ! encore un !) Cool
bien : Smile
j'adore : Very Happy
je ris : Razz
bof (la tournure est médiocre) : Suspect
je comprends pas : :shock:
et enfin parfait (que tu connais déja) : Cool

Tout d'abord, je reviens au début : Cool (y a peut etre que matériels et matériaux qui m'ont arrêtée deux secondes, mais ça passe... )

Quelques minutes plus tard j'atteignais la forêt en périphérie de la ville. Je m'y enfonçai à tâtons jusqu'à ce que je m'estime à distance raisonnable des patrouilles d'Exécuteurs.

J'aimais beaucoup l'odeur des conifères, puissante et fine à la fois. Et puis ces arbres étaient si immenses et touffus que depuis Sonir, on ne pouvait rien voir de ce qu'il (qui) se déroulait au niveau du sol Suspect :shock: . (mur impénétrable ? impossible de voir à travers, ne révelaient rien de ce qui se cachait derrière ??? ) J'avais découvert la forêt un an plus tôt, lorsque j'avais commencé à m'entraîner. À cette époque, il m'arrivait de sourire en songeant que les éminentissimes Exécuteurs se faisaient avoir par une gamine de quinze ans...

Plus maintenant. Smile

Je m'arrêtai et plaquai mes paumes l'une contre l'autre. Une flamme apparut entre elles et les colora de rouge translucide. La minuscule boule de lumière grossit et écarta mes mains jusqu'à atteindre la taille d'une pomme ; je la libérai et elle flotta devant moi, diffusant une douce lumière dans la clairière. Smile
Cela avait peut-être l'air simple, mais j'avais mis plus de six mois avant d'être capable de m'éclairer convenablement ! J'avais dû apprendre seule, cachée. Personne ne pouvait m'expliquer comment faire et mes sphères blanches éclataient comme des bulles de savon. Je m'étais brûlée plus d'une fois. (le changement de temps m'a "perturbée" sinon je visualise très bien ta petite sphére. Si ! un truc. Un tout petit détail : c'est la boule en grossissant qui écarte ses mains ou c'est le contraire ?)

Grâce à la lumière qui me précédait, je progressai beaucoup plus rapidement (pour le moment on en était pas à l'orée de la foret ? J'avais pas compris qu'elle s'était déja enfoncée à l'intérieur et qu'elle avait du mal à avancer et qu'elle était dans le noir absolu et que c'est une des raisons pour laquelle elle s'arrête et que... rhhooo la chieuse.) et finis par atteindre mon but : mon arbre.... Il était magnifique ! C'était un conifère, bien sûr, mais il avait poussé de façon étrange, (point) En tournant sur lui-même, les boucles de son tronc (laissant des ) avaient formées un vide à l'intérieur. Celui-ci, à hauteur de mes épaules, :shock: ( Le grand pin s'inclinait tout d'abord vers le sol puis) se redressait vers le ciel. Je pensai qu'un homme l'avait sculpté au fur et à mesure qu'il grandissait, en lui imposant cette forme. En tout cas, vu la sa taille de l’arbre, l'artiste devait manger les pissenlits par la racine depuis des décennies (ou centaines d'années... What a Face ) . (espace en trop) Et moi, je possédais une cache à l'abri des intempéries...

Je plongeai ma main dans le trou et en sortis mon arc. Celui de mon père, qui avait été dissimulé de génération en génération. Tout comme le livre de ce cher M. Phoronée... Vous pouvez donc imaginer l'expression de mon visage quand on me l'avait offert ! Very Happy Je ne savais même pas à quoi ce bout de bois servait... Smile Je récupérai ensuite mes flèches et les posai au sol. J'en plaçai une sur la corde puis tirai. Elle se ficha dans l'écorce de l'arbre que j'avais visé.
— Bravo ! s'exclama une voix féminine.
Je me retournai.
— Mais c'était le plus facile, me railla-t-elle. Il va falloir bosser les cibles mouvantes !


Je continue cette lecture cet ap.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 8:57

Sa première visite remontait à plusieurs mois. Je m'entraînais sans relâche et sans résultat. Je ne frôlais même pas ce fichu tronc ! J'avais alors entendu un bruissement dans mon dos et m'étais retournée, en alerte :shock: . Prête à tirer. (ah bah voila ce que c'est quede mettre le soutif par dessus le pull ! je pensais que tu décrivais sa premiere visite... bon alors on reprends !)
Avant son apparition ou avant son arrivée ... ? je m'entrainais sans relâche avec l'impression décourageante que cela ne donnait aucun résultat. Cette nuit là, la pleine lune illuminait la clairière où je m'entrainais. On se serait cru presque en plein jour. Cette lumière innopinée, loin de me rassurer, avait tenu mes sens en alerte. Voir sa cilble correctement c'était parfait, mais être une cible parfaitement visible beaucoup moins. Aussi, lorsqu'un craquement léger avait .... et là tu annonces !

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 11:10

désolée de t'avoir laissée tomber soudainement : j'ai eu droit à ma messe aussi ! Suspect

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 11:18

mdr !! J'étais en train de faire les corrections mais je dois aller manger. La messe a commencé ! Very Happy Rha mais on est majeure quand même !! xD

Je n'ai pas eu le tps de faire grand chose...


Voyelle

Oui, éventuellement tu prends la phrase que je t'ai proposé, ou quelque chose d'approchant.
Fait ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 12:32

Code : messe terminée Very Happy

Et elle avait éclaté d'un rire franc.
Je m'étais pétrifiée Suspect , (j'étais restée pétrifiée ? ouais bof... Pétrifiée je n'avais pas baissé... ? ) mais je n'avais pas baissé mon arc. Elle portait la cagoule et la tenue de combat des Exécuteurs. Elle pouvait, entre autre, m'arrêter pour infraction au couvre-feu.
On ne voyait rien d'elle, seulement cette silhouette noire et fine. Et ses yeux. (deux points ?) Aussi noirs que sa tenue et aussi noirs (sombres ?) que la nuit ils me fixaient, pétillants, laissant deviner la vitalité qui l'animait. Smile Elle ne devait pas avoir plus de trente ans. Impossible ! :shock: Rien qu'à sa façon de se tenir, on devinait son caractère effronté. Il était étonnant qu'elle fasse déjà partie de l'élite ! Peut-être était-ce encore une apprentie ? Il devait bien y avoir des apprentis (point d'interrogation) .(espace entrop) Au fond, je n'en avais aucune idée. Il était rare de croiser des Exécuteurs. Ils étaient peu nombreux et leurs identités étaient gardées secrètes, tout comme le fonctionnement de leur conseil. Apprentie ou pas, elle était sans doute capable de me mettre en pièce ! Very Happy J'étudiais plus attentivement l'Exécutrice, mais aucun nom ne me vint en tête. :shock: (tu viens à l'instant de dire que c'est une sorte d'élite secréte) Je ne pensais pas l'avoir déjà vue. Elle prit la parole et ma (ma ! mais tu n'as point corrigé !) lança d'une voix pleine de malice :

— Même si je ne bouge pas, tu ne me toucheras pas !

Quoi ? Vexée, je lâchai ma flèche, qui passa à un bon mètre d'elle. Je ramassai la suivante à mes pieds (tu l'as déja dit plus haut que ses fleches sont posées à ses pieds. En tous cas je l'ai déja lu) et me préparai à nouveau, tirai... Raté, une fois de plus. De toute façon, la femme portait sa combinaison, impénétrable. Avec mes flèches grossièrement taillées, je ne pouvais rien lui faire de plus qu'un hématome... Very Happy D'ailleurs, cette idée ne me déplaisait pas. Je tirai encore cinq fois, sous le regard patient et le sourire goguenard de cette petite prétentieuse. Razz
Je ne l'effleurai pas une fois. Mais elle finit par avancer vers moi. Je me crispai sans reculer, (point) Fuir n'aurait servi à rien) ce qui n'aurait servi à rien. Je n'avais plus de flèches. Alors elle m'en tendit une et me demanda de me tenir prête. Un peu déconcertée, je ne réfléchis pas et bandai l'arc en choisissant un arbre au hasard. Elle commença à me donner des tapes un peu partout en me reprenant :
— Lève ton coude. Tire plus fort. Plus fort ! Attention à ta tête. Mais empoigne-le, cet arc ! Ton coude, j'ai dit ! Redresse-toi !
Et l'on continua ainsi jusqu'à ce que, épuisée, je demande grâce.
— D'accord. Mais ne crois pas que je vais laisser tomber.
— Vous reviendrez ?
— Bien sûr !
Mon cœur fit un bond. Avec un professeur comme elle, mes progrès seraient fulgurants !
— Alors il faut que je vous dise : je viens tout s les soirs. Sauf le...
— Dimanche.
J'en restai bouche bée.
— Comment savez-vous ?
Elle haussa les épaules. Bon sang ! Et moi qui me croyais discrète ! En fait, ils étaient déjà au courant de mes sorties nocturnes, au moins elle...
— Pourquoi faites-vous cela ? demandai-je en commençant à ranger mes affaires dans l'arbre. (ah ? aucune méfiance ? moi j'aurais peur qu'elle connaisse ma cachette secrete ! What a Face )
Elle sourit, même si je ne voyais rien de drôle là-dedans.
— Peut-être parce que cela te sera utile et à moi aussi. Tu n'as qu'à le prendre comme ca.ça

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 14:42


PB

Spoiler:
 

Merci !! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 16:21

(j'étais restée pétrifiée ? ouais bof... Pétrifiée je n'avais pas baissé... ? )
Je m'étais immobilisée ?
ben non... j'aime bien ton "pétrifié"... va falloir trouver un truc avec ce verbe. Bon courrragggge


Elle prit la parole et ma (ma ! mais tu n'as point corrigé !)
AH !! Mais c'est pas possible !!
Sad Je vais jamais m'en sortir... Sad

si si j't'assure ! au bout de cent relectures. T'en es à ta combien ?


Mais elle finit par avancer vers moi. Je me crispai sans reculer, (point) Fuir n'aurait servi à rien) ce qui n'aurait servi à rien. Je n'avais plus de flèches. Alors elle m'en tendit une et me demanda de me tenir prête.
Donc je reprends tout ca...
JJe ne l'effleurai pas une fois et elle finit par avancer dans ma direction.
Je n'arrive pas à enlever le "finit par"

Oui j'ai la même difficulté... mais c'est vrai que c'est pas jojo. : "elle m'observa quelques secondes avant de s'approcher de moi ?"

Je me crispai sans reculer : fuir n'aurait servi à rien, elle m'avait vu. Et je ne courais pas plus vite qu'elle ! À mon grand étonnement elle me tendit une flèche et me demanda de me tenir prête. Un peu déconcertée, je ne réfléchis pas et bandai l'arc en choisissant un arbre au hasard. Elle commença à me donner des tapes un peu partout en me reprenant :
Cette fois il ne doit rester aucune phrase de l'original... Very Happy

cette fois ça me plait ! et toi ?


en commençant à ranger mes affaires dans l'arbre. (ah ? aucune méfiance ? moi j'aurais peur qu'elle connaisse ma cachette secrete ! What a Face )
C'est vraiment gênant ? Parce que de toute façon, si cela fait un an qu'elle la suit en douce comme Anna semble le croire, elle est déjà au courant... --'

Non non, c'est pas gênant. Je traduis juste une reflexion que je me suis faite. Mais effectivement, l'autre doit savoir où se trouve sa cachette... enfin, je suppose...

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 30 Avr - 16:47

Je m'étais immobilisée ?
ben non... j'aime bien ton "pétrifié"... va falloir trouver un truc avec ce verbe. Bon courrragggge

Je croyais que c'était le "pétrifié" qui te dérangeait !! Very Happy On va y arriver, on va y arriver...

i si j't'assure ! au bout de cent relectures. T'en es à ta combien ?
20.6 Mo d'archives... xD

Oui j'ai la même difficulté... mais c'est vrai que c'est pas jojo. : "elle m'observa quelques secondes avant de s'approcher de moi ?"

Quand elle estima avoir assez attendu, elle s'approcha de moi ?
(je n'ai pas encore modifié)

cette fois ça me plait ! et toi ?
Oui ! Ca a beaucoup changé mais je pense que c'est mieux... Very Happy

Non non, c'est pas gênant. Je traduis juste une réflexion que je me suis faite. Mais effectivement, l'autre doit savoir où se trouve sa cachette... enfin, je suppose...
Non seulement tu supposes bien mais ca va être bien pire que ca ! Tu verras... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soleil Noir - commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le soleil noir
» [Twining, James] Les héritiers du Soleil Noir
» LA FILLE DU SOLEIL NOIR (Tome 1) ESPRITS IMPURS de M.L.N. Hanover
» Soleil Noir - François-Pierre Dubos
» LA FILLE DU SOLEIL NOIR (Tome 2) ANGES NOIRS de M.L.N. Hanover

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mots s'envolent, histoires en ligne :: "Les commentaires de Mwoua"-
Sauter vers: