Les auteurs en herbe que vous êtes pourront faire découvrir leurs oeuvres, être corrigés, avoir des avis et partager avec d'autres écrivains. Tous les écrivains sont les bienvenus... alors à vos claviers !
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue aux nouveaux membres. N'hésitez pas à vous présenter et à rejoindre la Chat box (tout en bas) pour discuter.

Partagez | 
 

 Soleil Noir - commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Alona
Brise
Brise


Messages : 124
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Jeu 12 Mai - 19:34

oui je comprends, partager sa passion motive à continuer. On a moins l'impression d'être "différent" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 15 Mai - 7:55

Oui ! En même temps cela met un peu la pression mais on se sent... Je ne sais pas comment dire. J'ai envie de faire de mon mieux ! Very Happy En plus on peut parler de l'histoire et tout, alors je peux vérifier si mes choix étaient à peu près correct... ouf ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Lun 16 Mai - 18:25

L'Avenue était entièrement couverte d'herbe, ce qui ne m'arrangeait pas pour courir. (?? pourquoi ? tu courres difficilement sur l'herbe ?) Je longeai les jardins que les habitants avaient aménagés au pied des maisons, puis me dirigeai vers un petit édifice en bois qui se dressait au milieu du pré. Il n'y avait pas de portes pour entrer, il permettait juste de se mettre à l'abri en attendant les bulles. C'était notre unique moyen de transport, à Sonir. D'immenses tubes avaient été creuséssous l'Avenue : l'eau de la rivière s'y engouffrait puis retournait dans le lac. Des bulles en verre pouvait y circuler et des arrêts étaient prévus dans ce type d'édifice où l'accès au Tube était possible. scratch
Après avoir passé le seuil, je marchai sur de la terre battue. Au centre de l'unique pièce se trouvait un trou profond et parfaitement rectangulaire. Je m'y penchai et aperçut l'eau. On pouvait atteindre la surface grâce à une échelle. La bulle arriva quelques secondes plus tard et je resserrai mon sac sur mon dos avant de commencer à descendre. Le chauffeur fit coulisser un morceau de la paroi en verre et je sautai dans l'habitacle. Heureusement qu'ils relogeaient les personnes âgées et les blessés près du centre de la ville, parce que ces acrobaties m'agaçaient parfois moi-même (étaient plutot périlleuses et m'agaçaient pafois... Wink sinon on ne comprend le cause à effet ) ... Je saluai le chauffeur puis marchai jusqu'au fond de la bulle. J'adorai cette sensation de flotter ! Sous le verre, on apercevait même l'eau... Je me dépêchai de trouver un endroit un peu isolé des autres jeunes avant que la bulle ne quitte la rampe d'accès. Comment pouvaient-ils faire autant de bruit ? Ils n'étaient qu'une dizaine et pourtant, toute cette agitation me donnait mal à la tête. Je m'assis sur le sol et serrai une des cordes autour de mes hanches. Il était temps. La bulle glissa à nouveau dans l'eau et ma ceinture s'enfonça dans ma peau tandis que je glissai un peu sur le côté. Je m'allongeai, sentis la fraîcheur de l'eau à travers le verre ; (j'arrive pas à comprendre le systeme de la bulle... trois que je relie mais je comprends toujours pas) je la sentais presque circuler sous la paroi, à quelques centimètres de moi. Je fermai les yeux en attendant que les autres me rejoignent... Jane... Comme chaque fois, elle arriverait avec un grand sourire. Ses cheveux étaient châtains et coupés au carré, comme les miens, mais ils étaient parfaitement lisses, soyeux. Son frère, Tony, avaient exactement les mêmes mais ils étaient coupés très courts. Bon sang, je n'en pouvais plus ! J'étouffai un bâillement. Cela ne pouvait plus durer. Il fallait que je dorme. J'en toucherai un mot à Sereine. Ce soir. Je soupirai. Jamais je n'avais réussis à lui demander un répit. Dès que je croisais ses yeux confiants et déterminés, j'abandonnai mon idée. Je ne pouvais pas la décevoir. C'était injuste ! Je ne savais même pas pourquoi elle s'était décidée à m'entraîner avec autant d'acharnement, ni ce qu'elle attendait de moi. Pourtant il devait il y avoir une raison à tout cela.(point d'interrogation) Parfois elle me fixait, plongée dans ses réflexions et cela me faisait rougir (je ne vois pas pourquoi ? c'est quoi le rapport cause à effet ici ?) . J'essayai de croire qu'un jour, elle m'expliquerait. Je lui étais redevable. Notre relation étaient déséquilibrée. Elle me fascinait et me terrifiait à la fois ; je ne savais rien d'elle et elle semblait tout savoir de moi. Il y avait quelques mois, avant de partir, elle m'avait lancé :

??? bon voila pour ce soir. Passage de la bulle un peu flou pour moi. Sinon pas grand chose à dire. Cela se laisse lire. Je sens toujours ta facilité à écrire mais c'est dommage parce que tu n'approfondis pas les choses. Tu restes en surface.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Lun 16 Mai - 20:21

Merci ! Very Happy Je m'y mets mais ce ne sera pas finis tout de suite, je vous tiens au courant ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Lun 16 Mai - 20:29

Des bulles en verre y circulaient durant toute la journée, entraînées par l'eau, et des arrêts étaient prévus dans ce type d'édifice où l'accès au Tube était possible.

L'Avenue était entièrement couverte d'herbe hautes, ce qui ne m'arrangeait pas pour courir.

La bulle arriva quelques secondes plus tard et je resserrai les lanières de mon sac à dos avant de commencer à descendre

Heureusement qu'ils relogeaient les personnes âgées et les blessés près du centre de la ville, parce que ces acrobaties plutôt périlleuses m'agaçaient parfois moi-même...

La bulle se décrocha de la rampe d'accès et replongea dans l'eau. Ma ceinture s'enfonça dans ma peau tandis que je glissai un peu sur le côté.

Tu vois mieux ? :s

Pourtant il devait il y avoir une raison à tout cela. Parfois elle me fixait, plongée dans ses réflexions. J'essayai de croire qu'un jour, elle m'expliquerait.



Merci pour ton comm ! En fait j'ai toujours peur de trop m'arrêter et que cela devienne ennuyant... Il y avait des fautes vraiment choquante :s J'ai tapé vite, j'aurais du mieux relire ! ;D Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 17 Mai - 5:17

Pour les fautes, c'est pas grave, c'est un peu pour ça que tu nous donnes à relire. te prends pas la tete avec ça. Par contre j'ai pas tout compris dans ton dernier post. C'était quoi la question ? ou plutot la réponse ? scratch

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Jade
Souffle
Souffle


Messages : 588
Réputation : 7
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 17 Mai - 17:17

J'ai pas le temps de lire (mais je m'y prépare Wink ) Je voulais juste te demander si les chapitres postés sont les corrigés^^ (j'ai pas du tout le temps de vérifier j'ai des millions de trucs à faire T.T)
Voilou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 17 Mai - 17:29

Oui mais il me reste des modifs à faire ! Alors je vais m'y mettre et quand je suis vraiment à jour, je poste corrections faites ! Il me semble que je l'avais déjà fait une fois.

Citation :
Par contre j'ai pas tout compris dans ton dernier post. C'était quoi la question ? ou plutot la réponse ? scratch
Bah ! scratch j'ai pas compris de quoi tu parles ! Quel casse tête ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 17 Mai - 18:07

Passages modifiés (signalés par PB)

Je crois que je n'aurais pu retenir mes larmes. Pourtant je n'étais pas si impressionnable, d'habitude !
Mais j'avais perdu le contrôle.
Je ne parvenais pas à comprendre comment elle avait pu éteindre ma lumière. D'habitude cela provenait d'une faiblesse de ma part – je ne tenais que quelques heures – mais cette fois c'était différent. Elle ne s'était pas éteinte en douceur, comme une bougie qui manque d'air, mais plutôt comme si on versait un grand seau sur la mèche ! Comme si cela était normal ! Même le jour de notre rencontre, cette femme avait à peine fait attention à ma lumière. Elle savait de quoi il s'agissait, alors que moi-même j'étais perdue ! Mes parents n'avaient jamais voulu m'expliquer.
Je ne comprenais pas.
Elle possédait une masse de connaissance sur moi, sans que je ne sache rien d'elle, et cela m'inquiétait. Pourquoi avait-elle choisi de m'aider ? Elle était une Exécutrice : elle était censée m'arrêter.




Pas m'apprendre à me battre !
Plongée dans mes pensées, je faisais des erreurs. Elle s'en rendit compte et commença à ramasser les flèches autour de l'arbre.
— Ce sera tout pour aujourd'hui. Il est tard et j'ai encore à faire. Tu viendras, demain ?
— Oui, confirmai-je en récupérant les flèches qu'elle me tendait.
— Parfait ! Dors bien !
Et elle s'éloigna, après m'avoir fait un signe. Dors bien ? Elle était bonne, celle-là ! Je n'aurais que quelques heures de sommeil...


=> Pour le précédent je crains un peu la répétition de "flèches". Ca passe ou pas ?

Elle se dirigea vers un arbre, y rangea un arc et des flèches, puis s'allongea un instant et tenta de dégager ses cheveux châtains de sa nuque. Sans succès. Courts et bouclés, ils étaient indomptables. Elle abandonna et laissa ses mains retomber sur la mousse qui tapissait la clairière.


Après le départ de la femme, je m'étendis un instant au sol. Je faillis m'assoupir mais me relevai d'un bond. Je ne comptais pas passer la nuit là ! À force de ne pas dormir, j'étais épuisée. Malgré cela je ne pouvais rentrer à pied. Cela aurait été beaucoup moins fatiguant mais peu discret ! Cela faisait un moment que je soupçonnais les Exécuteurs de patrouiller sur les toits. Comme le disait Phoronée, toutes les maisons étaient mitoyennes. Des passages avaient été aménagés pour les habitants mais pour peu de savoir sauter un ou deux mètres en longueur, il était parfaitement possible de parcourir toute la ville depuis les toits ! En partant de l'Agora, un grand pré au centre de la ville qui tenait lieu de place, de parc et de forum, les Exécuteurs pouvaient atteindre le QG des autorités, au nord de la ville. Tout près de chez moi... Si comme je le pensais, ils établissaient des rondes au niveau des zones sensibles, donc à la périphérie de la ville, il existait peu d'endroit ou l'on puisse se dissimuler sans risques. En tout cas, aucun qui ne soit accessible à pied...

J'attends votre avis avant de modifier dans l'autre topic !

Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 17 Mai - 18:41

Nia !! Pitié pitié ^^
Spoiler:
 
=>

— Tu devrais garder tes distances avec ceux de DC.
J'en restai bouche bée.

Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mer 18 Mai - 17:14

Voilà le gros du boulot que PB m'avait donné ! ^^

Devenue aveugle, j'eus beaucoup plus de mal à me déplacer. Je fis du bruit, mais c'était toujours plus discret qu'un soleil de poche... Je n'avais rien d'autres à faire qu'éviter les troncs avec le plus de prudence possible. Mes hématomes de la semaine précédente se faisait encore sentir, et je ne comptais pas en recevoir d'autres de sitôt...
Après avoir atteint la palissade, je m'accroupis et procédait à un rituel bien huilé. D'abord je tendais mes mains à une cinquantaine de centimètres du sol, puis je les déplaçaient pour former une plaque. Elle était en air. Mais aussi dure que du bois !
Ensuite je m'y allongeai, m'accrochai au rebord avant, et m'élevai de quelques mètres. Heureusement, j'habitais sur la bordure extérieure de la ville. Ma fenêtre donnait sur la forêt, je prenais peu de risques...
Et soudain, je lançai ma plaque en avant. Le vent fouettait mon visage et même si j'avais l'impression que mes doigts gelaient, l'excitation me donnait toujours envie de crier. C'était ma décharge d'adrénaline quotidienne ! Même si je n'étais pas très intrépide, j'adorais cela...
Soudain, quelque chose percuta mon front avec force. Mes yeux se fermèrent par réflexe et incapable de voir ou j'allai, je tentai de m'arrêter. M'accrochant désespérément à l'avant de ma plaque d'une main, je portais l'autre à mon visage. Mes doigts se refermèrent sur l'objet. Mais c'est à ce moment qu'en parfaite réponse à mes pensées, ma plaque pila. Mon corps lui, continua dans sa lancée et je glissai en avant. Tombai.




Je créai ma lumière et constatai les dégâts. Ce n'était pas bien pire qu'avant.... Il fallait dire que le sol était déjà recouvert d'objets hétéroclites avant la fugue de se satané volatile. Donc qu'il en ait fait tomber ou pas, cela ne changeait pas grand chose. Sans compter que les couleurs diverses et variées qui ornaient ma chambre, de celle – orange – des murs en bois à celles de ma bibliothèque, en rajoutai pour créer une ambiance... explosive ! Une immense niche aménagée dans une largeur de la pièce renfermait ma collection de plantes étranges et bien sûr, multicolores, que j'avais déposée sur des rayons en verre superposés.




Corrections à jour !



EDIT : j'ai modifié ca aussi =>


— Et de toute façon, me repris-je, comment voudriez-vous que je les regarde ? Je pourrais être à leur place !
Elle fit une moue exaspérée.
— C'est exactement ce qu'on peut lire sur ton visage... C'est juste un conseil !




Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 28 Mai - 21:38

— Anna ! s'écria une voix familière.
En m'apercevant, le visage de Jane s'éclaira d'un sourire immense et familier. Impatiente, elle me rejoignit en courant à moitié (en courant à moitié ? lol, c'est une expression de chez toi...), faisant rebondir ses cheveux sur ses épaules.
— Hey ! la saluai-je. Tony arrive ?
Les deux frangins (c'est deux freres ? ou une soeur et un frere ?) n'étaient jamais très éloignés l'un de l'autre.
Mouai, (je crois que mouais prend un S) répondit-elle avec une moue agacée. Ce matin, il était insupportable ! Ce flemmard ne pense qu'aux vacances ! Tu as de la chance d'être fille unique !
Je n'en étais pas aussi certaine qu'elle mais je m'abstins de commenter. Contrairement à moi, elle n'avait jamais dû se heurter au vide qui occupait la maison lorsque je rentrai de lcole (pourquoi e majuscule ?). Des heures à attendre mes parents dans le silence, en espérant qu'un peu de vie reviendrait entre nos murs à leur retour. Parfois je me sentais vraiment seule.
Tandis que Jane s'installait à ma gauche, Tony nous rejoignit et s'assit en face de nous. Ses yeux noirs étaient assombrie is par des cernes (difficile d'assombrir des yeux noirs... surtout avec des cernes... tu veux plutot dire qu'il semble fatigué ? ) et effectivement, son expression était peu engageante...
— On parle de moi ? lâcha-t-il en fixant sa sœur.
— Oui ! De ta motivation à aller en cours ! répliqua Jane, exaspérée.
— Attention, attachez-vous ! les avertis-je pour nous éloigner (dévier la conversation de...) de ce sujet épineux tandis que la bulle repartait.
Ils s'exécutèrent mais Tony ne lâcha pas le morceau.
— Ne me dites pas que vous avez hâte de vous retrouver enfermés à l'École, quand même !
J'échangeai un regard discret avec mon amie. Comme moi elle devait songer à sa passion pour la littérature – et pour le professeur de littérature (lol Very Happy ) –, ainsi qu'à ma propre vocation pour l'histoire. Après quelques instants de blanc, (tu parles de quoi ?) la bulle émergea et la paroi s'ouvrit de nouveau.
— Victor et Paene arrive ! s'exclama Jane.
Quelle diversion admirablement discrète Very Happy ! Je grimaçai : Tony nous connaissait bien. En effet il secoua la tête, exaspéré par notre motivation.
— Elles sont folles ! gémit-il.
Victor nous rejoignit, ce qui lui évita de s'appesantir sur le sujet. Paene le suivait et nous salua à son tour avant de s'assoir s'asseoir pour passer une des cordes autour de lui. La bulle repartit alors avec un à coup Victor glissa sur deux bons mètres scratch . Il revînt vers nous à quatre patte sous les rires des jeunes – les nôtres compris – et s'empressa de s'attacher. Il donna un coup de tête comme pour rejeter une mèche imaginaire en arrière, ornant son geste d'un juron. Puis il sembla se souvenir qu'il avait coupé ses cheveux blonds à ras et soupira. Jane sauta sur l'occasion :
— Je ne comprends pas pourquoi vous vous êtes coupés les cheveux ! s'indigna-t-elle en jetant un regard noir à Tony.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 29 Mai - 20:45

Impatiente, elle me rejoignit en courant, faisant danser (?) ses cheveux sur ses épaules.

(c'est deux freres ? ou une soeur et un frere ?)
Je le dis juste avant... Enfin il me paraît logique que Jane soit une fille ><

je crois que mouais prend un S)
ouais ! ;D

(pourquoi e majuscule ?)
Comme quand on dit Lycée untel...

Ses yeux noirs étaient encore assombris par des cernes et effectivement, son expression était peu engageante...


J'échangeai un regard discret avec mon amie. Comme moi elle devait songer à sa passion pour la littérature – et pour le professeur de littérature –, ainsi qu'à ma propre vocation pour l'histoire. La phrase de Tony resta en suspend et créa un long blanc, puis la bulle émergea et la paroi s'ouvrit de nouveau.

La bulle repartit avec un à coup et surpris,Victor glissa de deux bons mètres sur le sol lisse

les rires des jeunes – les nôtres compris – [u]
Je n'ai pas compris ce que tu voulais dire...

Merci !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 20
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Lun 30 Mai - 17:53

Et bien et bien, je me demande si tu n'es pas celle qui a le plus de page dans sa partie commentaire ! ^^

Sinon, et bien, désolée, je ne fais pas de commentaires comme petite brise, mais j'ai vraiment adoré la suite. Ce moment où d'autres persos entrent en scène, cette histoire de bulle, cette science fiction... J'aime ^^

Voila, je me languis la suite ! Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 31 Mai - 17:56

Nooon ! PB me bat large, avec l'élue ! ;D
Je vais quand même relire un peu avant de poster, déjà qu'avec ca je laisse des fautes ! xD Sinon PB va me tuer ! (pb = problème en abrégé ;D)
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Jeu 2 Juin - 10:17

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Je suis désolée ca ne rend pas très bien ! :s
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 5 Juin - 9:45

C'est chouette ! quand tu publieras, il faudra que tu mettes ces deux dessins en premières pages !

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Dim 5 Juin - 9:59

Impatiente, elle me rejoignit en courant, faisant danser (?) ses cheveux sur ses épaules.

Oui je prefere "danser". De plus c'est une belle image.


(c'est deux freres ? ou une soeur et un frere ?)
Je le dis juste avant... Enfin il me paraît logique que Jane soit une fille ><

Ca fait chelou. Tu cites une nana que tu appelles frangin... c'est ça qui me gêne.

(pourquoi l majuscule ?)
Comme quand on dit Lycée untel...

Alors vire ton L majuscule. Lycée c'est un nom commun comme les autres

Ses yeux noirs étaient encore assombris par des cernes et effectivement, son expression était peu engageante...

Correction faite mais j'ai encore du mal avec les yeux assombris par les cernes... que cherches tu à dire exactement ?

J'échangeai un regard discret avec mon amie. Comme moi elle devait songer à sa passion pour la littérature – et pour le professeur de littérature –, ainsi qu'à ma propre vocation pour l'histoire. La phrase de Tony resta en suspend et créa un long blanc, puis la bulle émergea et la paroi s'ouvrit de nouveau.

La bulle repartit avec un à coup et surpris,Victor glissa de deux bons mètres sur le sol lisse

je virerais le deuxième littérature.
Je mettrais un point derrière blanc.


les rires des jeunes – les nôtres compris – [u]
Je n'ai pas compris ce que tu voulais dire...

"Nos rires" tout simplement. Pourquoi faire compliqué quand on peux faire simple ?

Merci !!


de rien !

j'ai pas beaucoup de temps en ce moment mais je te donnerais mes impressions le plus souvent possible et désolée si parfois je tarde un peu Very Happy

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 22 Oct - 14:14

Coucou ! mieux vaut tard que jamais donc... j'attaque là où je mettais arrêté. Very Happy

L'Avenue était entièrement couverte d'herbes hautes, ce qui ne m'arrangeait pas pour courir. Je longeai les jardins que (alors, concernant les : que qui quoi, paraitrait qu'il faut en user avec parcimonie.... ainsi que le participe présent... bon courage, moi j'ai eu un mal fou. Toi ce sera pas un probleme remarque ... tu n'en abuses pas) les habitants entretenaient au pied des maisons puis je me dirigeai vers un petit édifice en bois, dressé au milieu du pré. Il n'y avait pas de portes pour entrer : il permettait juste de se mettre à l'abri en attendant les bulles. C'était notre unique moyen de transport, à Sonir. D'immenses tubes avaient été creusés sous l'Avenue ; l'eau de la rivière s'y engouffrait puis retournait dans le lac. Des bulles en verre y circulaient durant toute la journée, entraînées par l'eau, et des arrêts étaient prévus dans ce type d'édifice où l'accès au Tube était possible. Very Happy yes ! tout compris. Limpide comme de l'eau !


Après avoir passé le seuil, je marchai sur de la terre battue. J'aimais bien sentir mes pieds s'enfoncer dans ? la poussière. Au centre de l'unique pièce se trouvait un trou profond et parfaitement ? rectangulaire. On avait fixé une échelle sur la paroi pour accéder à la surface ; je me penchai pour apercevoir l'eau et quelques secondes plus tard la bulle arriva. Je resserrai les lanières de mon sac à dos avant de commencer à descendre. Le chauffeur fit alors coulisser un morceau de la paroi en verre pour que je saute dans l'habitacle. Heureusement les personnes âgées et les blessés étaient relogés près du centre de la ville : ces acrobaties m'agaçaient parfois moi-même ! Je saluai le chauffeur puis marchai jusqu'au fond de la bulle.


Sous terre, il faisait beaucoup plus sombre. La lumière s'engouffrait par les puits mais l'eau absorbait ces rayons, les tamisaient et une aura douce envahissait les moindres recoins du Tube. Il n'y avait pas de zones complètement obscures, seulement des oasis de lumière qui créaient une atmosphère calme et étrange. Apaisante, si l'on ne partageait pas la Bulle avec une bande d'écoliers surexcités...


...


Bon sang, je n'en pouvais plus ! J'étouffai un bâillement. Cela ne pouvait plus durer. Il fallait que je dorme. ? Ce soir, j'en toucherai un mot à l'Exécutrice. Je soupirai. Jamais je n'avais réussi à lui demander un répit. Dès que je croisais ses yeux déterminés et confiants, j'abandonnai l'idée de me reposer ne serait-ce qu'une nuit complète lui quémander du répit (ce n'est pas le fait de se reposer mais le fait de se plaindre auprès de l'executrice). Je ne pouvais pas la décevoir. Cependant, C'était injuste ! Je ne savais même pas pourquoi elle s'était décidée à m'entraîner avec autant d'acharnement, ni ce qu'elle attendait de moi. Et pourtant il devait bien y avoir une raison à tout cela. Parfois elle me fixait, plongée dans ses réflexions. J'essayai de croire qu'un jour, elle m'expliquerait. Elle enchaînait les recommandations... Mais pas les explications. Il y avait quelques mois, avant de partir, elle m'avait lancé :

...

- Anna ! s'écria une voix familière.
En m'apercevant, le visage de Jane s'éclaira d'un sourire immense et familier. Impatiente, elle me rejoignit en courant.
- Hey ! la saluai-je en me redressant. Tony arrive ?
Les deux frangins n'étaient jamais très éloignés l'un de l'autre.
- Non ! Il est en stage !
Avec Jane nous avions décidé de rester dans la filière générale, l'École, mais la plupart des jeunes de notre âge préféraient se spécialiser. Comme Tony... Avec deux ans de plus que nous, il avait déjà bien entamé ses É études.
- Où est-il ?
- Au dernier moment son prof de sport leur a proposé une excursion autour du lac. Ils sont partis hier et reviendront en fin de matinée. Autrement dit, ils échappent à une journée de cours !
- C'est pas vrai ! Quelle bande de glandeurs !Very Happy
- D'un côté ce n'est pas faux mais en même temps... Après avoir vu leur programme, je ne peux plus dire ça ! Hier c'était nage le long du lac et aujourd'hui, course à pied pour finir le tour.


Je reprends ma lecture plus tard ! bisouxxxxxxxx

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Lun 24 Oct - 10:03

J'aimais bien sentir mes pieds s'enfoncer dans la poussière.
Au centre de l'unique pièce se trouvait un trou profond et rectangulaire.
Le chauffeur fit alors coulisser une partie du revêtement pour que je puisse me glisser dans l'habitacle.

La lumière s'engouffrait par les puits

Cette version est juste ? Tu as rajouté le -t- parce qu'il manquait ? Je l'avais sur ma version 4.1 mais j'ai fait des modifs entre temps. Je n'en reviens pas de tout ce que j'ai raté (ci dessus...)

Bon sang, je n'en pouvais plus ! J'étouffai un bâillement. Cela ne pouvait plus durer. Il fallait que je dorme. J'en toucherai un mot à l'Exécutrice. Ce soir. Je soupirai. Jamais je n'avais réussi à lui demander un répit. Au moment même où je croisais ses yeux confiants et déterminés, j'abandonnais l'idée d'aborder le sujet. Je ne pouvais pas la décevoir. C'était injuste ! Je ne savais même pas pourquoi elle s'était décidée à m'entraîner avec autant d'acharnement, ni ce qu'elle attendait de moi. Pourtant il devait bien y avoir une raison à tout cela. Parfois elle me fixait, plongée dans ses réflexions. Mais même si elle enchaînait les recommandations, les explications ne venaient pas. J'osai croire qu'un jour, elle m'expliquerait. Quelques mois avant, elle m'avait tenu des propos étranges :

Avec deux ans de plus que nous, il avait déjà bien entamé ses Études.


Au fait, je suis en train de réécrire le début. J'utilise beaucoup ce qu'on a déjà fait mais j'essaie de rendre le récit un peu plus vivant. Sinon, quand on arrive au dialogue, cela fait une grande coupure dans le rythme et quand on repasse à Anna on s'ennuie...
Merci beaucoup !! Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 20
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mer 26 Oct - 18:16

J'ai lu, j'ai lu, et j'ai adoré ! Et tu m'as redonné envie d'écrire ! Vous lire me donne envie de continuer mes histoires ! Smile

Bref, j'ai pas relevé de fautes... Je suis pas trop douée pour ça, quand je suis prise par l'histoire XD

J'aime trop comment on voit bien les persos par leur façon de parler. Et j'adore comment tu écris trop bien XD

Sinon, qu'as-tu fait de l'ancienne version ?

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 29 Oct - 13:06

Pschit ! Very Happy Attends, je t'explique : ca tient en deux volets (Soleil Noir et Générations), de trois volumes chacun, contenant quatre parties contenant huit chapitres... Ne reste plus qu'à rédiger... ^^ La première "version" c'est ce que j'avais prévu comme premier chapitre. Le premier du premier. La deuxième version, c'est en fait la deuxième partie. Elle est indépendante. Je suis en train de rédiger la deuxième et de revoir la première. C'est pour ça que je l'ai enlevée. Mais ca pourrait être bien que je fasse des sous topics dans mes écrits, comme ca je pourrais les poster indépendamment !
Donc au boulot... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 20
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 29 Oct - 13:12

Pfiou ! Pas complqiué ça ! Tu veux pas venir sur al cb ? Sad (je vais te harceler jusqu'à ce que tu viennes ! Mwouahahaha <---- remarquez le jeu de mot ! )

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Mwoua
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2140
Réputation : 24
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 67

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 29 Oct - 13:29

Ah oui le fameux jeu de mots ! J'étais en train de mettre à jour mes textes, je pouvais pas être partout en même temps ! ne me mange pas, ne me mange pas !!
Revenir en haut Aller en bas
http://annabellputtirod.wix.com/romans
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 20
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Sam 29 Oct - 13:49

Mdr peut-être, tu m'a l'air drolement appétissante ! :p

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   Mar 1 Nov - 10:40

Alors si j'ai bien tout compris, et pour faire court, on reprend tout depuis le début ? moi ça me va... allez, c'est reparti Very Happy


Et la vallée s'enracina dans leurs cœurs.
Elle était recouverte d'un écrin protecteur : une forêt touffue qui était devenue le repère des bêtes sauvages. Pour s'en protéger ils nommèrent des Exécuteurs qui furent ensuite chargés de la sécurité intérieure.
La vallée était complétement inaccessible. À l'ouest, elle donnait sur une falaise vertigineuse et toutes les autres directions étaient closes par d'immenses montagnes enneigées. Le paysage était époustouflant mais l'isolement de la vallée rendait indispensable son autarcie. Elle devait se suffire à elle-même et ce fut le plus grand défi que nous eûmes à relever ! »
Histoire et création de Sonir, Phoronée, 1650 Very Happy c'est un excellent début. Elle donne envie au lecteur d'en savoir plus et tellement plus originale qu'un prologue.


Je me tortillai dans mon lit pour trouver une position plus confortable. Je finis sur le dos, les bras en l'air, jusqu'à ce que le livre pèse trop lourd pour mes bras minces. Je laissai tomber et repris ma position initiale : sur le coté, la tête calée dans ma main droite. Bon sang ! Si seulement quelqu'un pouvait inventer le lit parfait, dans lequel on puisse se caler sans avoir à bouger toutes les deux pages ! Cela au moins ce serait utile, contrairement à ce que je tenais entre mes mains. excellent ! c'est ce que je me dis tous les soirs !!!!!!

Phoronée... C'était qui ce type ? Vu le contenu de la première page, ça promettait ! Il ne devait pas valoir un caramel ce livre, Very Happy comme tous les autres ouvrages historiques que j'avais dévoré. Ma passion ? Lire des livres au contenu historique aussi vérifiable que complet. Ah ah ah, la blague ! Very Happy Chaque pavé, les uns après les autres, ne m'avaient jamais offert qu'un tissu d'âneries pondues par des pseudo-scientifiques. Et ceux-ci avaient pour référence sacrosainte le livre de Phoronée. Le premier ouvrage historique de tous les temps... Qui ne donnait pas plus de détails que les autres. Qui étaient les fondateurs ? D'où venaient-ils ? Comme d'habitude l'histoire commençait à la fondation de Sonir. Logique. Et avant, c'était le vide, le trou noir. Les fondateurs n'étaient pas sorti d'un chou tout de même !
Phoronée n'évoquait les fondateurs qu'à travers un vieux poème que tout le monde connaissait, un récit pour les enfants sans aucune valeur historique. Ce n'était pas sérieux !
Je pris mon courage à deux mains et attaquai la deuxième page. On ne savait jamais, peut-être aborderait-il à nouveau le sujet ?

...

Je reposai le livre sur la table de nuit. J'en avais assez. En me le donnant ma mère m'avait dit que ce livre était différent des autres et j'avais été assez stupide pour la croire. Bon d'accord, j'en étais d'abord restée stupéfiée, bouche ouverte et yeux de merlan frits. Very Happy Je tenais entre mes mains l'édition originale du plus que fameux Histoire de Sonir, recopié un minuscule nombre de fois ! Ma famille avait toujours aimé les livres. Je n'avais pas connu mes grand-parents mais je savais qu'eux aussi avaient eu un poste à la bibliothèque. Alors peut-être était-ce pour ça qu'un tel joyau nous était parvenu. Joyau... Pour des bibliothécaires peut-être, c'était un livre ultra-vieux avec de jolis mots dedans. Mais pour une fana d'histoire comme moi...

Je me redressai pour voir mon réveil. Il était 23 heures. Il était grand temps de dormir ! Au lieu de quoi je repoussai ma couette et me levai. Je n'avais même pas pris la peine de me déshabiller, il n'y avait guère que le marchand de sable pour se douter que je ne dormais pas encore.
Alors je me dirigeai vers la fenêtre sur la pointe des pieds. Non pas pour faire moins de bruit, cela n'aurait pas changé grand chose, mais simplement pour éviter de marcher sur la multitude d'objets qui jonchait le sol. Et dans une telle l'obscurité, ce n'était pas gagné ! Après avoir victorieusement rétabli mon équilibre mis en danger par une pile de livres et une lampe torche, je pus me hisser en sureté sur le rebord de la fenêtre, hors de portée de tous ces fichus bibelots qui s'obstinaient à me faire des croche-pattes. Very Happy

C'est vraiment très très bien écrit. Humour récit... rythme. J'adore. Camille a raison : c'est difficile de corriger tellement tu es pris dans le récit.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soleil Noir - commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soleil Noir - commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le soleil noir
» [Twining, James] Les héritiers du Soleil Noir
» LA FILLE DU SOLEIL NOIR (Tome 1) ESPRITS IMPURS de M.L.N. Hanover
» Soleil Noir - François-Pierre Dubos
» LA FILLE DU SOLEIL NOIR (Tome 2) ANGES NOIRS de M.L.N. Hanover

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mots s'envolent, histoires en ligne :: "Les commentaires de Mwoua"-
Sauter vers: