Les auteurs en herbe que vous êtes pourront faire découvrir leurs oeuvres, être corrigés, avoir des avis et partager avec d'autres écrivains. Tous les écrivains sont les bienvenus... alors à vos claviers !
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue aux nouveaux membres. N'hésitez pas à vous présenter et à rejoindre la Chat box (tout en bas) pour discuter.

Partagez | 
 

 Rêve et culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
une-petite-bulle
Petite brisure
Petite brisure


Messages : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 24
Localisation : sur une petite île au milieu de l'océan.... pour l'instant

MessageSujet: Rêve et culpabilité   Lun 6 Mai - 17:40

Après presque deux années, je reviens pour poster ce texte que j'ai écris ce weekend. Il me tient vraiment à coeur et est très personnel. J'accepte tous les commentaires positifs ou négatifs.
Merci

Des flashs. De la couleur, toujours la même ; le rouge.
Chaque nuit, au début de ce mois de mai, c’est toujours le même rituel. Un rêve, un seul. Qui se termine toujours de la même façon ; la mort.
Et toutes les nuits, j’essaye. Je fais demi-tour et je cours plus vite. Je crie plus fort, je pleure aussi plus. Je fais tout, mais comme d’habitude, c’est insuffisant. Et il reste là, inerte sur cette voie publique, sur ce bout de bitume teinté de rouge, teinté de sang. Et comme à chaque fois, je me retrouve à genoux, sa tête contre ces derniers. Et comme à chaque fois, je vois ce sourire. Ce si beau sourire. Et j’entends toujours les mêmes mots. Les mêmes mots qu’il ne devait pas me dire. Les mots qui n’avaient pas leur place dans sa bouche mais dans la mienne. Ces mots qui n’étaient pas sortis à temps, qui auraient dû le sauver, qui auraient dû sortir bien avant. Et moi, bornée comme j’étais, je n’avais rien vu venir. J’avais été trop fière pour m’excuser, et voilà que toutes les nuits c’était lui qui le faisait.
J’avais tout déclenché, et c’était lui qui partait. En ne laissant derrière lui que chagrin, douleur, larmes, souvenirs. Notre vie n’était pas encore tracée ; la sienne s’était éteinte en brisant la mienne. Son enterrement avait été atypique. Des couleurs jaunes et bleues, des fleurs, de la musique, quelques rires et beaucoup d’anecdotes.
Mais même après toutes ces années, je n’arrive pas à me détacher de la culpabilité. Ma vie ne ressemble plus à grand chose sans lui pour me faire rire, me rassurer, me disputer, me dire quoi faire. Et les erreurs se sont accumulées.
Alors même si ce rêve est étrange, dur, triste ou tout ce qu’on veut, je continue de vouloir le faire la nuit. Parce qu’il n’y a que dans les rêves où on est capable de changer la réalité. Pouvoir m’excuser et que tout redevienne normal. Voilà mon plus cher et mon plus grand rêve.
Revenir en haut Aller en bas
 
Rêve et culpabilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La culpabilité d'un adolescent [Lunna]
» L'idéalisation
» Ray Bradbury
» L’Altruisme, l’altruisme, l’égoïsme et la dépression
» [30 dolls et +] "Culpabilité" d'avoir de nombreuses dolls?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mots s'envolent, histoires en ligne :: "Les écrits de Une-petite-bulle"-
Sauter vers: