Les auteurs en herbe que vous êtes pourront faire découvrir leurs oeuvres, être corrigés, avoir des avis et partager avec d'autres écrivains. Tous les écrivains sont les bienvenus... alors à vos claviers !
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue aux nouveaux membres. N'hésitez pas à vous présenter et à rejoindre la Chat box (tout en bas) pour discuter.

Partagez | 
 

 "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Petitebrise
Admin
Admin


Messages : 1523
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mer 2 Nov - 20:54

Je décelai une lueur de tristesse dans son regard. A (alt 0192) À ce moment, il me faisait pitié. Je me demandais ce qui pouvait bien le rendre si triste. Je me dis qu'il Il regrettait surement de ne pas être avec eux. Tout à coup, il retrouva sa bonne humeur et proposa de poser mes affaires et de monter dans sa chambre pour commencer les recherches. J'acceptai en inspirant un grand coup pour me donner le courage de surmonter les heures à venir.

On commença par rechercher les dates importantes sur une encyclopédie puis nous cherchâmes d'autres informations sur son ordinateur.

Et bizarrement, là, à côté de lui, collée à son bras pour mieux y voir, je me sentais bien. En m'en rendant compte, je m'éloignai en me disant que je devais être folle.

A quatre heures, on descendit dans la cuisine pour goûter. Il m'offrit un sorbet à la fraise que j'acceptai avec plaisir. Il faisait tellement chaud!

Parfois tu as le choix et tu peux composer tes phrases autrement : la chaleur était .....

Après avoir mangé, on ouvrit les fenêtres pour faire de l'air. Au lieu de retourner travailler directement, David mit de la musique et on s'installa dans le canapé pour se reposer et profiter de la fenêtre ouverte juste derrière nous. Quand la musique s'emballa et que le poste crachota, on ne put s'empêcher de se mettre à rire

de rire, tout simplement

Là, je me dis que ce n'était pas si nul, finalement de passer du temps avec lui. Quand il n'était pas le petit chien près à se jeter sous une voiture pour vous prouver son amour, il était sympa comme mec.

Je commencer à l'apprécier de plus en plus et à me dire que j'étais de plus en plus folle.

J'avais surement disjoncté sur le fait de m'être disputée avec Vanessa. Mais bon, du moment que j'étais heureuse. Autant profiter de l'instant. Je me levai et me mis à danser. David me suivit. Je crois qu'on dansa comme des fous pendant une bonne demi-heure.

ils avaient pas chaud ? les p'tits monstres !!! Very Happy

A la fin, on se mit à tourner sur nous même et, en s'arrêtant, nous avions tellement le tournis, qu'on tomba l'un sur l'autre, par terre. Je me relevai vite et me rassis. Je me sentais quand même mal à l'aise. Et puis, on était pas vraiment amis et on s'amusait comme si on était les meilleurs amis du monde. Je ne voulais pas aller trop loin et lui donner de faux espoirs.
Finalement, on se remis au travail.

Tu casses un peu le rythme là je trouve. Tu devrais peut-être ajouter un dialogue ?

A sept heures, on avait super bien avancé mais les parents de David n'étaient toujours pas rentrés.

essaye de ne pas t'attacher à décrire leur soirée comme un cadran solaire. ex : à quatre heures, à sept heures, ....

« - Pourquoi tes parents ne sont toujours pas là?
-Ben... Heu... Ils vont surement dormir à l'hôtel.
-Mais tu t'inquiètes pas de ne pas avoir de nouvelles d'eux?m'étonnai-je.
-Non, ils font ça souvent.
-Ah, et tu vas être tout seul cette nuit?
- Oui, comme tout le temps.
-Tu veux venir dormir chez moi?lui proposai-je. (mais à quoi je pensais?)
-Non merci, ça va aller
-OK. A demain, alors.
-Oui, à plus.»

marmonnais-je, hésitais-je, rougissante, la main dans ses cheveux.... ce sont autant de détails, qui agrémente le dialogue.

La lueur de tristesse était réapparue pendant notre échange. Je m'en allais.
Sur le chemin du retour, mon téléphone sonna. C'était Vanessa. Étant toujours en colère contre elle et n'ayant pas envie de lui parler, je ne répondis pas.

Tout simplement : Je n'avais pas envie de lui parler.
Elle rappela trois fois et la quatrième tentative, je répondis.

Ça avance ton petit roman. Je mettais arrêté ici. Donc je reprends là. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Jeu 3 Nov - 9:58

Ouuuu merci !

Je vais reprendre le début, le réécrire, faire un prologue (tu vas devoir refaire des correction x)) J'applique le concept des commendements d'écrivains "partez toujours de votre meilleurs texte et travaillez autour plutot que de finir sur lui" , en gros il disait ça ^^

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Jeu 3 Nov - 11:15

Bonne initiative ! et concentre toi sur un roman et pas 36 que tu commences pour ne jamais finir ... hein jolie papillon Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Jeu 3 Nov - 12:04

«- Je n'ai pas envie de te parler.
-Allez, s'il te plait, arrête de faire le tête(espace)!
-Non, mon après-midi aurai pu être la pire au monde et tu t'en fout- fous complètement.
-Mais non, j'ai voulu t'aider mais tu est - es parti.
-Si vraiment tu l'avais voulu, tu m'aurais rattrapée.
-Attends... Tu as bien dis- dit «aurais-pu être la pire au monde»?
-Oui, pourquoi?

Enrichis tes dialogues avec des descriptions de postures, gestes... c'est un peu sec sinon.

-Elle ne s'est pas mal passée! ? pas compris
-Non, elle ne s'est pas mal passé et elle s'est même très bien passé.
-Bon alors pourquoi tu me fais encore le tête?



beaucoup de fautes d'inattention. Donne vie à tes dialogues avec une gestuelle. Bon courage petit papillon - je reprendrais à partir du début dès que tu auras corrigé


~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Jeu 10 Nov - 19:49

Merci ! Mais c'est dure pour moi de ne pas en écrire plusieurs, j'ai tellement d'idées que je trouve géniale et que je veux pas oublier, donc je les écrit. Là j'en ai encore deux dans ma tête x)

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 11 Nov - 8:25

Oui mais il vaut mieux que tu concentres toute ton énergie sur un seul ! stimules toi pour terminer celui que tu as entamé avant d'en commencer un autre. Very Happy

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 11 Nov - 8:35

camille a écrit:
Pour aurais ratrappé, c'est bien comme ça parce qu'avec le verbe avoir, on n'accorde pas le participe passé ^^

sauf si le complément d'objet direct est placé avant... m' si féminin alors = rattrapée

Wink Wink Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 11 Nov - 8:43

Bella a écrit:
Le début, je ne te cache pas que c'est maladroit de débuter un écrit par 'Salut, je m'appelle...'. Pour deux raisons. La première, on a l'impression que le narrateur s'exprime à quelqu'un qu'il voit. Or, ce n'est pas le cas. La seconde, on ne rentre pas totalement dans l'écrit, parce que précédemment, tu avais écrit d'une magie extrême quelques lignes d'une telle profondeur par rapport à la fadeur de ce début. Cela s'empire lorsque Mélinda nous apprend qu'elle a deux soeurs et un frère. Pour commencer un écrit, je pense qu'il faut un petit électrochoc pour que le lecteur s'imagine directement l'astmosphère dans lequel il va se plonger. Smile Comme la troisième, qui marque cependant déjà le début de l'élément perturbateur. Je pense qu'il serait infiniment plus convenable

Comme quoi on est pas tous d'accord (et heureusement j'ai envie de dire ! Wink ). Moi j'ai adoré ce changement de ton justement. Ce côté poétique et doux en contraste avec le début léger et joyeux. L'impersonnel profond ensuite le joyeux familier. J'aime ce contraste justement. Le fait qu'elle s'adresse au lecteur ne me dérange pas : elle tisse un lien avec nous. C'est délicat car elle ne devra jamais avancé notre propre opinion (puisqu'en effet elle ne nous connait pas) mais faire comme si, justement c'est ce qui est amusant. Ça donne de la légèreté et c'est ce qu'il faut à ce roman.

Voila pour mon avis Very Happy

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 11 Nov - 9:17

Bon, et ben je ferais un mélange des deux x)

PB, ne me tue pas, ne me tue... J'ai recommencé x)

Bon, cette fois j'ai fait des efforts :
En fait, j'ai fait un rêve avec une historie de fou mais c'est la deuxième fois que je le fait et je trouve que ça ferait une trop bonne histoire.
MAIS ! pour ne pas commencer une nouvelle histoire, j'ai écrit la liste de tout ce qui se passait (surtout que j'ai TOUT les évennements de a à z !) pour pouvoir la reprendre et la rédiger quand j'aurais terminé Prophéties Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 20 Nov - 18:50

Je me réfugiai dans ma chambre en courant et claquai la porte en la refermant derrière moi. Je pris mes écouteurs et allumai la radio sur une station au hasard. Je tombai sur une chanson parfaite pour pleurer. De celles qu'on entend dans les films au moment où l'héroïne pleure un amour perdu.

Je suis certaine que le lecteur sait de quoi tu parles. Inutile d'en ajouter.

Je me laissai glisser au pied de mon lit et rabattis mes jambes sous mon menton.

Là, je m'autorisai à pleurer pleurnicher ?. Je me repassai toute la scène dans la tête et me dégoutai un peu plus à chaque seconde[strike]s[/strike].

Peut-être avait-il raison ? Peut-être n'étais-je finalement qu'une fille sans cœur ? Pourtant, j'étais certaine d'avoir changée à son contact. D'avoir apprit s à être humaine.
Quelqu'un sans cœur peut-il pleurer un amour perdu ?

Notre aventure s'était terminée avec succès Question j'avais sauvé le monde des sorciers et je savais désormais qui j'étais. L'Élue. La belle affaire ! A À quoi bon pouvoir sauver plein de gens si la seule personne qui comptait vraiment ne me voyait plus que comme un monstre incapable de comprendre les autres ?

Toute cette phrase est à revoir en évitant les : que et les qui.

La perte était trop grande. Je ne pouvais supporter qu'il s'éloigne encore. Je savais que je l'aimais. J'en étais parfaitement consciente. Mais j'avais eu tellement peur de le lui dire. Était-il encore possible d'arranger les choses ? J'aurais tellement aimé. Pourtant, je ne pensais pas qu'il accepte encore de me voir. J'avais tout fichu en l'air. Encore.

Je n'avais plus envie que d'une chose. Je me relevai, (virgule) sortis de la maison. Je savais que plus bas, à quelques rues de là, une bande de voyous squattait une ruelle sombre et sale. Ils y vendaient tout plein de trucs dégoutants et illicites. Très bien. Si c'était le seul moyen d'oublier ma peine, de me laisser partir, je le ferais. Après tout, pourquoi continuer à se battre si la seule chose que l'on voulait vraiment manquait à l'appel ?

Je préfère y aller par petits bouts. Sinon tu seras coulé. tongue

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 21 Nov - 19:10

Pour tous les moments que tu comprends pas, c'est normal, c'est parce que ça sera plus tard dans l'histoire, mais moi je sais déjà ce qu'il va se passer ! Wink

Je voudris t'interviewer en tant que futur auteur publiée (je veux faire une interview avant et après) pour le blog, je pourrais t'envoyer les question par mp ?

Merci pour les corrections ! Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 21 Nov - 20:12

De rien et pas de problème pour les questions... je te refile mon adresse mail : petitebrise@aliceadsl.fr Very Happy

d'ailleurs as-tu reçu mon message concernant le blog ? je l'ai envoyé la semaine dernière via le blog de l'élue. Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 22 Nov - 18:25

Nan, pas vu, je vais voir Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 2 Jan - 12:12

J'ai l'impression que tu lâches un peu l'affaire... elle est où la suite ? Du coup je reprends la nouvelle formule au départ.


Prologue

Un matin de décembre, une ombre apparut dans la ville. Ce n'était qu'une (c'est déja beaucoup. Pourquoi pas : C'était une masse sombre....) masse sombre, telle de la buée ou du brouillard. Elle tourbillonnait et semblait faire grande tourmente (jolie formule : mais je développerais la raison de cette Grande Tourmente. Les dégâts occasionnés par le vent ? la crainte ? ...) aux habitants du village. Le vent se déchainait mais on n'entendait aucun bruit (même pas celui du vent dans les arbres ?). C'était comme si quelqu'un avait coupé le son, de façon à rendre l'atmosphère un peu plus inquiétante encore. La pluie tombait en trombe mais et même le son (clapottis ? le floc-floc ?) des gouttes percutants le sol était inaudible.

En clair et sans décodeur :

Un matin de décembre, une ombre apparut dans la ville. C'était une masse sombre, telle de la buée ou du brouillard. Elle tourbillonnait et semblait faire grande tourmente aux habitants du village. Le vent se déchainait mais on n'entendait aucun bruit. La pluie tombait en trombe et même le clapottis des gouttes percutants le sol était inaudible. C'était comme si quelqu'un avait coupé le son, de façon à rendre l'atmosphère plus inquiétante.

Lorsque la tempête se calma enfin et que l'ombre fut eut disparue, les habitants sortirent de leur maisons inspecter les alentours. Étrangement, ils ne constatèrent aucun dégât n'avait été fait. Seul changement (un peu maladroit pour la découverte d'un enfant abandonné. C'est plus qu'un changement...) évident : un bébé emmitouflé dans une couverture rouge se tenait (reposait dans un couffin ?) sur le seuil d'une des maisons.(à l'entrée du village ?)


Sans décodeur :

Lorsque l'étrange tempête se calma enfin et que l'ombre eut disparu, les habitants sortirent de leur maison inspecter les dégâts. Ils n'en constatèrent aucun. Toutefois, à la place de l'immense chêne qui tronait depuis des centaines d'années à l'entrée du village, ils trouvèrent un enfant emmitouflé dans une couverture rouge.



***

Une petite fille (si j'étais toi je la nommerais et je préciserais son âge) se promenait dans le grand pré qui s'étendait sous ses yeux (si j'étais toi j'en profiterais pour expliquer où elle vit) . Elle avait de longs cheveux bruns ondulés et de grands yeux bleus. Insouciante, elle riait lorsque la brise Razz soulevait sa chevelure et cueillait les fleurs blanches. Il y en avait par milliers, si bien qu'on ne distinguait plus qu'à peine le vert de l'herbe fraîche. C'était un bel après-midi de printemps et il faisait chaud. La petite fille portait une robe en flanelle blanche brodée de petites fleurs bleues. Elle était heureuse et ne concevait pas que le malheur puisse exister. Pour elle, tout était beau, calme et source de jouissance. (la bienheureuse ... soupir Suspect )


Alors qu'elle courait, les bras écartés pour ressentir un peu mieux le vent la traverser, (pour ressentir davantage la tiédeur (ou la douceur) du vent sur son corps ?) elle trébucha et tomba au sol. Elle n'en pleura pas. Elle savait que c'était des choses qui arrivait. Parfois, on tombait. Mais on se relevait et on continuait à jouer. Ce ne devait pas devenir une inquiétude.


Avant qu'elle n'ait le temps de se relever, un jeune homme arriva devant elle et lui tendit la main. Il avait un grand sourire. C'est ce qui la décida à le laisser l'aider. Sa maman lui avait apprit à ne jamais parler aux inconnus, comme toutes les mères le faisaient sans doute. Mais un monsieur qui sourit ne pouvait pas être quelqu'un se méchant. Un de ces sourires dont on ne se méfie pas. Elle lui offrit son plus beau sourire et lui prit la main. Elle accepta son aide et s'appuya sur son bras pour se relever. Il la releva et se balada avec elle, au gré de ses envies. (sans parler ? sans se présenter ? C'est bizarre comme réaction donc si c'est le cas précise-le) Elle changeait souvent de direction, courant après un papillon, cherchant à attraper un pissenlit... Il la suivait partout avec une grande patiente. Il voulait la voir heureuse ainsi éternellement et la voir grandir encore et toujours. Il voulait la préserver des malheurs qui lui arriveraient quand elle serait adulte. Pourtant, le jour déclinait et il savait qu'il était temps de partir, de la quitter. Il la ramena à proximité de sa maison et s'en alla.(un peu sommaire)

La petite fille ne le revit plus jamais, mais l'oublia vite, car elle avait encore des centaines de choses à découvrir.(est-ce vraiment la raison pour laquelle elle l'oublie ?) Cet homme (tu parlais d'un jeune homme... c'était un homme ou un jeune homme ?) n'avait été qu'une de ses découvertes parmi tant d'autres. (La mystérieuse rencontre du pré ne fut qu'un épisode dans sa vie, bien vite rangé et oublié dans les remous de son enfance ?) Et pourtant, Les premiers jours, elle y était retourné dans le champ, tant pour s'y amusait s'amuser que pour avoir la chance de l'apercevoir. Mais il ne revint jamais et elle n'en fut pas triste.(déja dit) Beaucoup de choses l'attendaient et d'autres personnes à rencontrer. Mais sa vie ne faisait que commencer... ?


La petite fille ne le revit plus jamais cependant l'oublia rapidemment. La mystérieuse rencontre du pré ne fut qu'un épisode dans sa vie, bien vite rangé et oublié dans les remous de son enfance. Et pourtant, les premiers jours, elle y était retourné, tant pour s'y s'amuser que pour avoir la chance de l'apercevoir.

Mais sa vie ne faisait que commencer...


~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 6 Jan - 15:41

Ces temps-ci, je ne suis plus trop souvent sur l'ordinateur ^^

Merci pour la correction Smile
La petite fille n'est pas nommée et c'est fait expres Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 14 Fév - 12:15

CHAPITRE 1: David Portin


Est-ce que je t'ai dis à quel point je t'aimais?
Est-ce que je t'ai dis à quel point tu comptais pour moi?
Non, je suis une cruche, qui ne pense qu'à elle. Je croyais avoir trouvé ce qu'il me fallait mais je me suis trompée. Ce dont j'ai besoin, c'est de toi.


Very Happy perfect !

Salut ! Je m'appelle Mélinda et j'ai 16 ans. J'ai deux sœurs et un frère, Laurie, Jennifer et Vincent. Mes parents sont géniaux et je mène une vie de rêve. Du moins, j'en vivais une jusqu'à ce que David Portin arrive dans mon lycée.

David, c'est un garçon prétentieux et sans ambition. Il est pourtant le prototype du garçon dont toutes les filles rêvent. Oui, il est beau, il est populaire, il est riche.... Ah ça ! Riche, pour l'être, il l'est ! Il faut dire que ses parents lui offrent tout ce qu'il souhaite ! Il n'a qu'à claquer des doigt pour obtenir ce qu'il veut. Il ne s'occupe même pas de ce qu'il va devenir, de son avenir. Mas Mais bon, tant que ses géniteurs seront là pour tout monnayer, il n'y aura aucun problème. Very Happy
En effet, David fait tourner les têtes. Sauf la mienne. Et il se trouve que c'est à moi qu'il s'intéresse. Allez savoir pourquoi ! Est-ce le coté inaccessible qui l'attire ? Et d'ailleurs, est-ce pour me «conquérir» qu'il est arrivé le jour de la rentrée avec une décapotable rouge achetée par les soins de son père ? Tiens, en me remémorant cette fameuse rentrée...
Very Happy presque nickel ! deux toutes petites fautes d'innatention.

Ce lundi 4 septembre, jour de la rentrée, jour de ma rentrée en première, je pestais contre ma meilleure amie.
« (si tu choisis ce type de ponctuation pour les dialogues, alors le premier tiret ne se met pas quand tu ouvres le dialogue. Il faut juste mettre les guillemets) Vanessa, tu aurais pu me prévenir ! lâchai-je. Je t'avais dis que je voulais savoir avant la rentrée !
– Non, tu ne m'as rien dis du tout ! nia-t-elle.
– Mais si ! Quand tu es venue chez moi la semaine dernière, lui rappelai-je.
– Bon, d'accord, j'admets que j'ai oublié. Tu ne vas pas faire un drame, tout ça parce que tu te retrouves dans la même classe que lui ! C'est pas la fin du monde, quand même !
– Mais mince ! m'emportai-je. David ! David Portin! Le seul avec qui je voulais éviter d'être !
– OK. Et si je t'avais dis que tu serais avec lui cette année, qu'est-ce que tu y aurais fait, hein ?
– Je me serais préparée mentalement, rétorquai-je séchement.»

j'aime bien ce dialogue : il est vivant. Rien à redire ! Very Happy

Nous étions devant le lycée, sur la pelouse qui s'étalait le long du parking. du parking. Vanessa était adossée à un arbre qui ombrageait la place et moi, agacée, je tournais en rond devant elle.

Mon amie était extravagante, insouciante et c'est ce que j'aimais chez elle.
On s'entendais à merveille! On s'était connues quand, en CP, j'avais fait tomber ma glace sur elle, à la cantine. Elle m'avait regardée d'un air sévère, puis, avec un grand sourire, m'avait demandé si elle pouvait manger ma boule en compensation.
Depuis, on était inséparables au point que je ne sais pas comment j'aurais fait sans elle! On connaissait tout l'une sur l'autre, elle adore mes sœurs (je sais pas comment elle fait ! ) et on s'arrange toujours pour avoir les mêmes cours.
Ses parents avaient divorcé et (puis ?) sa mère était morte dans un accident de voiture quand elle avait 7 ans.
Elle n'avait pratiquement jamais eu de présence maternelle. Elle avait donc énormément besoin de moi, comme moi j'avis énormément besoin d'elle.

« Non mais, quand même ! m'entêtai-je. Je sais pas moi ! Comment un mec aussi branché peut-il s'intéresser à une fille comme moi ?
– Bah... Il te regarde, il te trouve jolie, il essaye de te connaître, et il se rend compte qu'il est amoureux de toi.
– Merci, je sais comment on tombe amoureux ! Tu sais très bien que je ne parlais pas de ça. Je ne vois pas pourquoi il me suit comme ça !
– Je suis au courant. Mais tu sais aussi que je suis championne pour détourner les conversations quand je n'ai pas la réponse au problème!
– Oui, ben moi, je ne trouve pas ça drôle ! Je vais être obligée de me coltiner un mec qui voudra que je sorte avec lui pendant une année entière ! Déjà que l'année dernière, il m'attendait à la fin de tous les des cours !
– Mais il est si canon(espace)! Toutes les filles le voudraient (reluquent ?) et (mais ?) c'est à toi qu'il s'intéresse. Tu devrais être aux anges et nager en plein bonheur !
Et bien non ! Je ne veux pas d'un type qui me colle aux basques parce qu'il rêve de sortir avec moi !
– Je te signale qu'on est quand même assez branchés, enfin, je veux dire, c'est pas comme si on était impopulaires ou quoi, donc, tu es assez connue auprès des garçons, insista-t-elle, et tu les fais fuir juste à cause de ta mauvaise humeur et de ton entêtement à ne pas avoir de petit copain avant la vingtaine !
– Oui, ben, déjà que je me trouve un boulot, les sentiments on verra après !

Me trouvais-je des raisons (excuses ?) pour ne pas vouloir de lui ? En avais-je réellement ? Après tout, son seul crime avait été de tomber malencontreusement amoureux de moi. Ce qui fut le comble de la malchance pour lui (point) est que ce soit de moi qu'il se soit épris, et pas de quelqu'un d'autre. Reconnaissons-le, il ne m'avait rien fait. Mais il m'aimait, et c'était suffisant. Peut-être voulais-je me préserver ? Peut-être avais-je peur d'avoir trop mal ? Je ne sais, mais à ce moment-là, j'étais persuadée que c'était le mieux à faire. Very Happy

– Moi je ne pourrais pas vivre sans Jonathan ! Et puis, il est si romantique ! Au fait, tu sais qu'il m'avait invitée au resto la semaine dernière ? Et bien figures-toi qu'on est pas allés au resto mais dans son jardin, annonça-t-elle, contente et fière.
– Son jardin ?! m'étonnai-je.
– Oui ! Ses parents étaient sortis et il a cuisiné et préparé un repas aux chandelles ! On a fini tous les deux au bord de la piscine, dans les bras, l'un de l'autre, à regarder les étoiles et à s'embrasser.
– Ouais, marmonnai-je, le film typique à l'eau de rose. »


Vanessa était une incorrigible romantique. J'avais parfois l'impression qu'elle aurait pu vous réciter par cœur tous les romans d'amour de la Terre, plus particulièrement Roméo et Juliette ou Twilight. Elle avait développé une sorte de passion obsessionnelle pour Bella et Edward.Very Happy


Je laissais donc Vanessa pour me diriger d'un pas hésitant vers ma première salle de cours. Bien sur, à n'en pas douter, David m'attendrait devant la porte, comme à ses habitudes.
Arrivée, je constatai avec stupéfaction que David (qu'il) n'était pas là, du moins, pas à m'attendre. Sentiment de délivrance ! Quel bonheur ! Very Happy Il discutait avec un garçon que je ne connaissais pas encore (inconnu ?) et ne me remarqua même pas quand je passai devant lui. Cette année allait-elle être meilleure que la précédente ? Je me trouvai une place à coté de Sabine, une élève des plus brillantes, pour, pensai-je, qu'elle ait bonne influence sur moi. Ou alors n'était-ce encore qu'un prétexte pour m'éloigner un maximum de David. Pourvu que le prof ne nous change pas de place !

Monsieur Fortonus, professeur principal, arriva dans la salle, tout essoufflé qu'il était d'avoir couru pour ne pas arriver en retard,(point) chose ratée puisque tous les élèves étaient installés lorsqu'il entra. Avant même d'avoir posé son manteau hideux en tweed vert -(espace) de quel manque de goût, décidément, faisait preuve ce professeur. Enseigner à l'école publique vous donnait-il le droit de vous habiller aussi horriblement ? - que nous devions tous nous lever parce que, entre nous, il ne fallait pas rêver, nous allions tous changer de place. Ça aurait été trop beau ! Il prit alors un cahier sur son bureau, et commença à faire l'appel, tout en attribuant de nouvelles places à chacun. La tête baissée, j'essayais de me faire aussi petite que possible, Very Happy espérant qu'il m'oublie momentanément. N'est pas prof de maths qui veut ! Qui avec une meilleure mémoire qu'une personne chargée de retenir je ne sais combien de formules toutes plus compliquées et plus inutiles les unes que les autres ? Et de les enseigner à de pauvres petits agneaux sans défenses qui n'ont jamais demandé qu'à s'amuser ? Lorsqu'il arriva à mon nom, je fis mine de ne pas entendre, trop absorbée par mes ongles parfaitement manucurés (espace en trop).

« Mademoiselle Quellan, je sais que vos mains sont d'une beauté et d'une perfection sans nom, mais je vous prie d'aller vous assoir à coté de monsieur Portin, au troisième rang.Very Happy
Des gloussements se répandirent dans la salle. Les autres élèves, bien que certains ne me connaissaient pas, savaient que je n'avais pas la langue dans la poche et Ils attendaient impatiemment la suite de notre dialogue.
– Oui, mais monsieur, cet été, je suis restée trop longtemps au soleil, et mes yeux en ont pris un coup, de ce fait, il serait plus raisonnable de me laisser au premier rang.
– Oh et bien, je suis certes désolé d'apprendre cette triste nouvelle, (point) vos magnifiques yeux devront forcer, le temps que vous alliez faire un tour chez l'ophtalmologue et que vous vous fassiez mettre des lunettes !
– Des lunettes ? Fis-je semblant de m'offusquer. Sur moi ? Sur mon si joli visage ? Voilà une idée bien saugrenue ! Je sais que ces verres vous vont à merveille, mais sachez que moi, je suis plutôt du genre à dégager mon visage. Comment séduire les garçons sinon ?
– Oh ne vous inquiétez pas pour ça, mademoiselle Quellan, je sais pertinemment que vous ne vous risquerez pas à batifoler. Maintenant, veuillez faire ce que je vous dis, et vous déplacer. »
Un rire collectif s'était entendu dans la classe, depuis le moment où j'avais répliqué pour la première fois, et désormais, le bruit était à son comble.

Donc j'ai repris cette histoire à son début et.... félicitation ! Tu as bien travaillé. Quelques toutes petites choses mais rien de bien méchant. On retrouve la fraicheur de ton style et c'est vraiment agréable à lire. Very Happy (et je dis pas ça, pour te faire plaisir ou parce que tu es mon papillon préféré !)

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~



Dernière édition par Petitebrise le Lun 12 Mar - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 11 Mar - 16:01

"Elle n'en pleura pas. Elle savait que c'était des choses qui arrivait. Parfois, on tombait. Mais on se relevait et on continuait à jouer. Ce ne devait pas devenir une inquiétude"

Pourquoi m'as-tu souligné ces phrases ?

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 11 Mar - 16:12

Pour ce qui est début du premier chapitre, je l'avais réécrits entre temps, donc [désolée ^^"] tu as corrigé la mauvaise version. Je poste tout de suite la bonne Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 12 Mar - 6:34

camille a écrit:
Pour ce qui est début du premier chapitre, je l'avais réécrits entre temps, donc [désolée ^^"] tu as corrigé la mauvaise version. Je poste tout de suite la bonne Smile



C'est malin ! Suspect Tu sais combien d'heures j'ai passé ?

boulet (et le boulet c'est pas moi ! )

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 12 Mar - 17:55

Désolééééée T.T

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 12 Mar - 19:06

A midi, j'ai passé 1 heure à relire et commenter et... j'ai tout perdu ! .... j'ai un peu les boules !

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 13 Mar - 16:01

Oh tu m'étonnes ! C'est pour ça qu'il faut toujours copier avant d'envoyer ! ^^
En tout cas merci de t'être pris la peine de le faire Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 13 Mar - 20:40

Ne me remercie pas ! j'ai rien pu poster Sad

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mer 14 Mar - 13:58

mais quand même, tu l'as fait, et c'et gentil Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 3 Avr - 7:37

Bon, le temps me revient un peu. Je vais rependre ma lecture de Prophéties ! faut qu'il avance ce roman ! As tu corrigé le début ? Tu veux que je reprenne où ? la suite ou je reprends tout ? perso j'aimerai bien lire la suite et que quelqu'un d'autre relise le début (il doit plus rester grand chose). Twisted Evil

Et cette fois j'enregistre ! tongue

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 3 Avr - 11:23

CHAPITRE 2: L'appel

Je sais tout de toi. Mais toi, que sais-tu de moi?
Rien, tu ne sais rien.
Je me croyais égoïste, finalement, je ne suis peut-être pas la seule.



A la fin des cours, j'allai chez David. Arrivée devant sa porte, je toquai. Personne ne répondit. Je retoquai. Encore personne. Je tournai la poignée. La porte était ouverte. J'entrai.
Je l'appelai. Rien. Je montai voir dans sa chambre. Toujours rien.

elle est gonflée ! tu entres comme ça chez les gens ? tu devrais trouver un truc qui fasse qu'elle se permette d'entrer. enfin, moi je dis ça...

Il avait disparu(espace)! Plus de David. Il était peut-être parti avec ses parents faire des courses ou autres. Non, d'après ce que j'avais compris, il ne faisait jamais rien avec le reste de sa famille. (oui enfin de là à dire qu'il a disparu...) Et puis, quelle genre de personne laisserai(t) sa porte ouverte alors qu'elle n'est pas dans la maison espace? Pas, le genre de David. Enfin, qu'en savais-je? Je n'étais pas de sa famille et je ne le connaissais qu'à peine. La seule chose que l'on avait en commun étaient nos exposés de cours. Et puis, pas de quoi en faire un drame.
Je pris un papier et un stylo dans mon sac, écrivit un mot à l'intention de David lui disant d'être plus vigilant et de fermer sa porte à clef. Je mis ses cours et devoirs à coté et m'en alla en refermant bien la porte.

Une fois chez moi, j'essayai quand même de l'appeler pour le prévenir (il m'avait donnée son numéro de téléphone quand j'étais allée chez lui) mais il ne décrocha pas. Bah... Il ne devait plus avoir de batterie.

Tout à coup, mon téléphone sonna. Je pensai d'abord que c'était David qui me recontactait mais sur l'écran s'affichait «inconnu». Je décrochai mais personne ne me parla au bout du fil. Peu après, mon portable vibra et le clignotant des messages s'alluma. J'ouvris ma boite de réception et quelle ne fut pas ma surprise quand je lus: «(espace)demain, 11h00, rendez-vous devant le supermarché de ta rue(espace)».
Ce n'était pas signé. Je décidai donc de ne pas y aller. Vanessa aurait courut là bas, croyant à un admirateur secret, mais je ne suis pas elle, vous le savez déjà.

Le lendemain, le jour d'après et les jours qui suivirent, David resta absent.
Et moi, je commençais sérieusement à m'inquiéter.
J'en aurais bien parlé à ma meilleure amie pour savoir ce qu'elle en pensait, mais ce serai[u]t[/u] trop honteux. Moi, la fille au plus grand cœur de glace, m'inquiéter pour un garçon, personne ne penserai ça de moi... Et moi non plus d'ailleurs. Je ne savais vraiment pas ce que j'avais. Quoique, maintenant, sachant ce qui allait ce passer, je crois que je comprends...

mon sentiment, c'est que tu vas un peu trop vite dans ce passage. Tes dialogues me manquent ! tu aurais pu mettre quelques scènes avec sa meilleure amie et introduire les inquiétudes de ton héroïne à l'intérieur...

Au bout d'une semaine et demi, je réésseyais de l'appeler, d'aller chez lui, mais il l'y avait personne. Je me rendis quand même compte que la porte était à nouveau fermée à clef.
Il fallait que j'en parle à un adulte. Enfin, non, même les professeurs connaissaient ma réputation de fille insensible. Je crois que c'est ça qui me rendais populaire (espace): une fille canon, qui à tou[u]t[/u] les mecs à ses pieds, et qui ne s'intéresse à aucun. Quand je dis que je suis un monstre, que je me faisais passer avant les autres, c'est vrai. Si j'avais laissé ma réputation et ma dignité de coté, il ne serait pas arrivé ce qui est arrivé...

Un jour je reçu un nouvel appel «inconnu». Cette fois, la personne me parla.

bon là, je répète et répète encore ! dialogue = tiret cadratin ! et me dis pas que ça marche pas avec ton clavier non — alt 0151

«- Allo, fit-il d'une voix qui faisait penser à une voix étouffée par un chiffon.
-Allo, qui êtes-vous?
-Tu es bien Mélinda Quellan?
-Ou-oui, qui êtes-vous?
-Je suis quelqu'un qui peut attirer de très gros ennuis à ton copain David si tu ne fais pas ce que je te dis.
-Qu'est-ce que vous voulez de moi?[u],[/u]je commençais à avoir très peur.
-Je veux que tu te rendes au supermarché de ta rue. Ça ne te dis rien?
-Vous êtes celui qui m'a donnée rendez-vous le mois dernier?
-Oui et si tu étais venue, ton copain serait toujours en liberté, à partager ta classe et ton exposé.
-Mais pourquoi vous vous en prenez à lui? Et puis ce n'est pas mon copain(espace)!
-Fais ce que je te dis si tu ne veux pas avoir sa mort sur la conscience.
-Non Mélinda, ne viens pas espace ! C'était David qui criait loin du téléphone.
-Tais-toi toi espace ! Et, pour toi Mélinda, tu ferais bien de faire ce que je te dis et de ne pas écouter ton camarade. S'il ne tient pas à la vie, je paris que tu tiens à la sienne. Rendez-vous demain à 22h30 devant le supermarché de ta rue. Tu crois pouvoir le faire?
-Oui, j'y serais. Mais passez-moi David que je m'assure qu'il va[color=red]s[/color] bien.
-Oh, il ne va pas pour le mieux, et ça ne s'arrangera pas si tu ne viens pas demain. Clic....

alors une histoire d'enlèvement... reste à savoir, pourquoi ils ont besoin d'elle à ce point ? étrange. je lirais la suite plus tard. mais tu devrais retravailler le passage de sa disparition. Faire monter la pression en prenant plus de temps... à toi de voir.


~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"
» William Branham est-il l’auteur de prophéties qui ont manqué de s'accomplir ?
» Bordage Pierre - La trilogie des prophéties T2 : L'ange de l'abîme
» William Branham, prophète du dieu Yahweh par ses miracles et autres prophéties ?
» Prophéties - extraits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mots s'envolent, histoires en ligne :: "Les commentaires de Camille"-
Sauter vers: