Les auteurs en herbe que vous êtes pourront faire découvrir leurs oeuvres, être corrigés, avoir des avis et partager avec d'autres écrivains. Tous les écrivains sont les bienvenus... alors à vos claviers !
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue aux nouveaux membres. N'hésitez pas à vous présenter et à rejoindre la Chat box (tout en bas) pour discuter.

Partagez | 
 

 "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
camille
Tornade
Tornade


Messages : 2931
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Sam 26 Fév - 16:58

Ouais, elle comprend pourquoi il a fait ça, mais elle l'accepte pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
amanda67
Admin
Admin
avatar

Messages : 555
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Sam 26 Fév - 20:22

Oui et ça je comprend pas Very Happy .

Ca va devenir comme pour L'ELUE je vais défendre David comme j'ai défendu Sam. Very Happy

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

" La lecture était ma liberté et mon réconfort, ma consolation, mon stimulant favori : lire pour le pur plaisir de lire, pour ce beau calme qui vous entoure quand vous entendez dans votre tête résonner les mots d'un auteur. "
Revenir en haut Aller en bas
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Sam 26 Fév - 21:06

mdr ... Et Gabriel alors ?? Non mais lui, autant vous le dire mainteant, il y aura pas d'histoire avec lui.
Et elle l'accepte pas parce qu'elle se refuse une relation, parce qu'elle a peur d'etre blessée.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
amanda67
Admin
Admin
avatar

Messages : 555
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 7:04

Moi j'étais que pour Sam !!!! mdr

Ho non, je suis décu. Pas d'histoire avec lui!!! Trop triste.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

" La lecture était ma liberté et mon réconfort, ma consolation, mon stimulant favori : lire pour le pur plaisir de lire, pour ce beau calme qui vous entoure quand vous entendez dans votre tête résonner les mots d'un auteur. "
Revenir en haut Aller en bas
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 9:22

Alors la miss ? j'attend toujours tes corrections pour passer à la suite.

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 10:19

Je les ai posté sur le premier post de l'histoire, j'ai mpodifié, et les passage corrigé sont en italique

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 10:30

Ah mais j'y crois pas ! en fait tu as modifié ton texte : désolée z'avais pas vu car il reste des fautes... donc je reprends depuis le début avec une correction de plus en plus poussée. Courage Camille, je te promets que tu seras ravie et fiere du résultat Wink (tu te souviens du code couleur ?) :

Est-ce que je t'ai dis à quel point je t'aimais?
Est-ce que je t'ai dis à quel point tu comptais pour moi?
Non, je suis une cruche, qui ne pense qu'à elle. Je croyais avoir trouvé ce qu'il me fallait mais je me suis trompée. Ce dont j'ai besoin, c'est de toi.


Salut espace! Je m'appelle Mélinda et j'ai 16 ans. J'ai deux sœurs et un frère, Laurie, Jennifer et Vincent. Mes parents sont géniaux et je mène une vie de rêve. Du moins, j'en vivais une jusqu'à ce que David Portin arrive dans mon lycée.

David, c'est un garçon prétentieux et sans ambition. Il est pourtant le prototype du garçon dont toutes les filles rêvent. Oui, il est beau, il est populaire, il est riche.... Ah ça cheers ! Riche, pour l'être, il l'est cheers ! Il faut dire que ses parents lui offrent tout ce qu'il souhaite (bon je m'arrête là mais effectivement tu as corrigé un certain nombre de tes espaces !) ! Il n'a qu'à claquer des doigt pour obtenir ce qu'il veut. Il ne s'occupe même pas de ce qu'il va devenir, de son avenir. En même temps, tant que ses géniteurs seront là pour tout monnayer, il n'y aura aucun problème.
En effet, David fait tourner les têtes. Sauf la mienne. Et il se trouve que c'est à moi qu'il s'intéresse. Allez savoir pourquoi Evil or Very Mad ! Est-ce le coté inaccessible qui l'attire ? Et d'ailleurs, est-ce pour me «conquérir» qu'il est arrivé à la rentrée avec une décapotable rouge acheté par les soins de son père? Tiens, en reparlant me (rémémorant ? rappelant ?) de cette fameuse rentrée... (Tiens en me rémémorant cette fameuse rentrée...)


Ce le lundi 4 septembre, jour de la rentrée, jour de ma rentrée en première, je pestais contre ma meilleure amie.( cheers excellent, j'ai l'impression que cette phrase a toujours était là )

Alors maintenant les tirets pour les dialogues : tu as choisi le style français :

régle le tiret :
Il est utilisé en typographie française pour introduire les répliques des dialogues ; il est placé en début de ligne et suivi d’un espace. Il ne doit pas être employé en double des guillemets, car ces derniers ouvrent et ferment le dialogue (toutefois, l’édition a de plus en plus tendance à supprimer les guillemets, utilisant alors le tiret cadratin dès l’ouverture du dialogue.

Donc je te conseille notamment pour l'envoi de ton roman à un éditeur (c'est ce qu'ils demandent) :
supprime tes guillemets et utilise le tiret dialogue : —
alt 0151 : — (espace)

En tous les cas tes petits tirets doivent disparaitre.

Vanessa, tu aurais pu me prévenir ! lâchai-je. Je t'avais dis que je voulais savoir avant la rentrée Evil or Very Mad !
Non, tu ne m'as rien dis du tout ! nia-t-elle.
Mais si ! Quand tu es venue chez moi la semaine dernière ! (virgule) lui rappelai-je.
Bon, d'accord, j'admets que j'ai oublié. Tu ne vas pas faire un drame, tout ça parce que tu te retrouves dans la même classe que lui ! C'est pas la fin du monde, quand même !
Mais mince ! m'emportai-je. David ! David Portin! Le seul avec qui je voulais éviter d'être !
OK. Et si je t'avais dis que tu serais avec lui cette année, qu'est-ce que tu y aurais fait, hein ?
Je me serais préparée mentalement ! (virgule) rétorquai-je séchement. »

Nous étions devant le lycée, sur la pelouse qui s'étalait dans un coin à part le long du du parking. Vanessa était adossée à un arbre qui ombrageait la place et moi, agacée, je tournais en rond devant elle. tout en m'énnervant.

Vanessa Mon amie est (attention au changement de temps : imparfait, présent et passé simple ! ouf beaucoup trop de temps - choisis celui avec lequel tu vas écrire ton histoire et tiens-y toi) extravagante, insouciante ,(pas de virgule devant "et" : conjonction de coordination) et c'est ce que j'aime chez elle.
On s'entend à merveille! On s'est connues quand, en CP, j'ai fait tomber ma glace sur elle, à la cantine. Elle m'avait regardé Evil or Very Mad (et maintenant plus que parfait) d'un air sévère, puis, avec un grand sourire, m'avait demandé si elle pouvait mangé (manger) ma boule en compensation.

Voici ce que cela donne si tu choisis un seul temps : l'imparfait
Mon amie était extravagante, insouciante et c'est ce que j'aimais chez elle. On s'entendait à merveille ! on s'était connues quand, en CP, j'avais fait tomber ma glace sur elle à la cantine. Elle m'avait regardé d'un air sévère, puis avec un grand sourire, m'avait demandé si elle pouvait manger ma boule en compensation.

Moi aussi au début j'utilisais tous les temps. Et puis, finalement à force de correction lorsque j'ai tout réécrit à l'imparfait, les lecteurs ont trouvé ça beaucoup mieux, plus agréable à lire. C'est du boulot, je te l'accorde.

Depuis, on est inséparables au point que je ne sais pas comment je ferais sans elle! On connait tout l'une sur l'autre, elle adore mes sœurs (je sais pas comment elle fait!) et on s'arrange toujours pour avoir les mêmes cours.
Ses parents ont divorcés divorcé et sa mère est morte dans un accident de voiture quand elle avait 7 ans.
Elle n'a pratiquement jamais eu de présence maternelle. Elle a, donc énormément besoin de moi, comme moi j'ai énormément besoin d'elle.

«- Evil or Very Mad Non mais, quand même ! m'entêtai-je. Je sais pas moi ! Comment un mec aussi branché peut-il s'intéresser à une fille comme moi Evil or Very Mad ?
- Evil or Very Mad Bah... Il te regarde, il te trouve jolie, il essaye de te connaître, et il se rend compte qu'il est amoureux de toi.
-Merci, je sais comment on tombe amoureux ! Tu sais très bien que je ne parlais pas de ça. Je ne vois pas pourquoi il me suit comme ça !
-Je suis au courant. Mais tu sais aussi que je suis championne pour détourner les conversations quand je n'ai pas la réponse au problème Evil or Very Mad !
-Oui, ben moi, je ne trouve pas ça drôle ! Je vais être obligée de me coltiner un mec qui voudra que je sorte avec lui pendant une année entière ! Déjà que l'année dernière, il m'attendait à la fin de tous les cours !
-Mais il est si canon! Toutes les filles le voudraient et c'est à toi qu'il s'intéresse. Tu devrais être aux anges et nager en plein bonheur !
-Et bien non ! Je ne veux pas d'un type qui me colle aux basques parce qu'il rêve de sortir avec moi !
-Je te signale qu'on est quand même dans les plus branchées du lycée et que tu es une des filles les plus canons (je trouve cette phrase super prétentieuse et du coup tes héroïnes baissent dans mon estime. C'est voulu ? et tu sais un lycée c'est super grand, rien à voir avec un collège ni de ce que tu vois dans les séries américaines ; difficile de définir qui est la plus branchée ou la plus canon : pas de concours "Reine du lycée" dans les lycées français si tu vois ce que je veux dire), ou plutôt LA fille la plus canon, insista-t-elle, qui fait fuir les garçons à cause de ta mauvaise humeur et de ton entêtement à ne pas avoir de petit copain avant la vingtaine !
-Oui, ben, déjà que je me trouve un boulot, les sentiments on verra après !

Me trouvais-je des raisons pour ne pas vouloir de lui ? En avais-je réellement ? Après tout, son seul crime avait été de tomber malencontreusement amoureux de moi. Le comble de la malchance pour lui fut été (ah bah voila que maintenant tu nous invente des temps !!!! lol ) que ce soit de moi qu'il se fut épris (houla ! toute la phrase est à revoir : l'idée est là mais la façon dont tu l'exprimes est un peu compliquée. Dis les choses simplement). Reconnaissons-le, il en m'avait Question rien fait. Mais il m'aimait, et c'était suffisant. Peut-être voulais-je me préserver ? Peut-être avais-je peur d'avoir trop mal ? Je ne sais, mais à l'époque (oups de quoi tu parles là ? à l'époque ? quelle époque ? celui où à la maternelle, elle repoussait déja David ? tu vois comme chaque mot à son importance et peut soulever des questions. Choisis bien tes mots.), j'étais persuader ée que c'était le mieux à faire.

-Moi je ne pourrais pas vivre sans Jonathan ! Et puis, il est si romantique ! Au fait ! Tu sais qu'il m'avait invitée au resto la semaine dernière ? Et bien figures-toi qu'on est pas allés au resto mais dans son jardin ! (tu as une fichue manie : tu mets des points d'exclamation à chaque dialogue. Style, les filles s'expriment toujours en criant ou en s'exclamant ! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) Tiens fais un exercice : lis à haute voix tes dialogues !!!!!!!!!!!!!!!! et respecte tes points d'exclamation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
-Son jardin ?! bom m'étonnai-je.
-Oui! Ses parents étaient sortis et il a cuisiné et préparé un repas aux chandelles ! On a fini tous les deux au bord de la piscine, dans les bras, l'un de l'autre, à regarder les étoiles et à s'embrasser !
-Ouais,marmonnai-je, le film typique à l'eau de rose!»

Bon, je m'arrête là pour le moment. Déja félicitation pour ton premier travail : je sais à quel point c'est difficile de se corriger... maintenant reste à poursuivre ton travail. Je connais beaucoup de personnes qui ne parviennent pas à faire ce travail et qui laissent tomber à la première correction.
Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 11:56

Hum, alors, tu pourrais me rappeler le code couleur stp? Et aussi, pour les tirets, c'est ce que je faisais avant, mais sur open office, ça se mets en mode dialogue,e t quand je fais copier coller pour le mettre ici ou sur mabimbo, les tirets disparaissent et je dois tous les remettre ! Ensuite, est-ce que tu pourrais m'expliquer pourquoi lorsque tu mets le démon qui dit non stp ? Merci ! Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 13:39

bon alors je reprends le code couleur :
rouge - fautes d'orthographe ou de grammaire
vert vomi - maladresses ou "inutile"
bleu - répétitions
violet - commentaires

ensuite le Evil or Very Mad correspond souvent à une correction non apportée mais déja soulignée précédemment (exemple dans ton cas : ça m'evite de répeter : "espace entre")

je ne sais pas pourquoi le tiret ne se met pas systématiquement mais pour l'élue, j'ai dû reprendre quasiment tout le roman, un par un, pour les modifier... ppfftt j'en avais trop ras le bol. Mais dis toi bien que les éditeurs seront intransigeants sur ce genre de détails.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 15:43

Dis, pour les temps, je dois mettre l'imparfait même lorsque je parle de vérité générale ? Parce que, comme tu me l'a fait remarqué, j'ai mis le présent quand je pearle de Vanessa, parce que je pars du principe qu'elle est toujours comme ça maintenant, enfin, au moment ou mélinda parle...

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 19:12

oui et c'est pôurquoi l'imparfait est pratique : il est imparfait !lol et donc ne précise pas vraiment le temps... style : j'étais anxieuse de connaitre la vérité et de savoir si mon livre serait retenu par l'éditeur : parle autant du passé que du présent que de l'avenir. C'est un temps permanent... Tu vois ?
Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Fév - 19:21

A okiiiii ! Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 4 Mar - 9:21

alors ? tu as avancé un peu ? Rolling Eyes

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Ven 4 Mar - 16:16

Embarassed Non.. Mais bon, c'est pas de la flemme, j'ai vraiment pas le temps. J'ai un exposé à faire, des devoirs et des controles... Bref plein de truc, et demain je vais voir ma grand-mere a marseille qiu s'est faite opérer...

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 20 Mar - 19:47

- Evil or Very Mad Moi je ne pourrais pas vivre sans Jonathan ! Et puis, il est si romantique ! Au fait ! Tu sais qu'il m'avait invitée au resto la semaine dernière ? Et bien figures-toi qu'on est pas allés au resto mais dans son jardin !
- Evil or Very Mad
Son jardin ?! Evil or Very Mad m'étonnai-je.
- Evil or Very Mad Oui! Ses parents étaient sortis et il a cuisiné et préparé un repas aux chandelles ! On a fini tous les deux au bord de la piscine, dans les bras, l'un de l'autre, à regarder les étoiles et à s'embrasser !
- Evil or Very Mad
Ouais, (espace) marmonnais -je, le film typique à l'eau de rose (espace)


Vanessa est une incorrigible romantique. J'ai parfois l'impression qu'elle pourrait vous réciter par cœur tous les romans d'amour de la Terre, plus particulièrement Roméo et Juliette ou Twilight. Elle a développé une sorte de passion obsessionnelle pour Bella et Edward et les vampires.


Je laissais donc Vanessa pour me diriger d'un pas hésitant vers ma première salle de cours. Bien sur, à n'en pas douter, David m'attendrait devant la porte, comme à ses habitudes.
Arrivée, je constatais avec stupéfaction que David n'était pas là, du moins, pas à m'attendre. Sentiment de délivrance ! Quel bonheur ! Il discutait avec un garçon que je ne connaissais pas encore et ne me remarqua même pas quand je passais devant lui ! Cette année allait-elle être meilleure que la précédente ? Je me trouvais une place à coté de Sabine, une élève des plus brillantes, pour, disais pensais-je, qu'elle ait bonne influence sur moi. Ou alors n'était-ce qu'un prétexte pour m'éloigner un maximum de David. Pourvu que le prof ne nous change pas de place !

Mr Monsieur Fortonus, professeur principal, arriva dans la salle, tout essoufflé qu'il était d'avoir couru pour ne pas arriver en retard, chose ratée puisque tous les élèves étaient installés lorsqu'il entra. Il déclara, avant même d'avoir posé son manteau hideux en tweed vert -de quel manque de goût, décidément, faisait preuve ce professeur (Ta phrase est tellement longue que tu t'y perds toute seule. Il déclare quoi ?) . Enseigner à l'école publique vous donnait-il le droit de vous s 'habiller aussi horriblement ? En voilà un qui aurait eu besoin d'un styliste, ou que je vienne faire un tour dans son armoire...- que nous devions tous nous lever parce que, entre nous, il ne fallait pas rêver, nous allions tous changer de place. Ça aurait été trop beau ! Il prist alors son cahier d'appel sur son bureau, et commença à faire l'appel, tout en attribuant de nouvelles places à chacun. La tête baissée, j'essayais de me faire aussi petite que possible, espérant qu'il m'oublie momentanément. N'est pas prof de maths qui veut ! Qui avec une meilleure mémoire qu'une personne chargée de retenir je ne sais combien de formules toutes plus compliquées et plus inutiles les unes que les autres et de les enseigner à de pauvres petits agneaux sans défenses qui n'ont jamais demandé qu'à s'amuser ? (as tu réalisé la longueur de ta phrase ? L'idée est bonne et beaucoup d'humour mais fais deux phrases, please. Wink ) Lorsqu'il arriva à mon nom, je fis mine de ne pas entendre, d'être trop absorbée par mes ongles parfaitement manucurés parfaitement.

« Mademoiselle Quellan, je sais que vos mains sont d'une beauté et d'une perfection sans nom, mais je vous pris e d'aller vous assoir à coté de monsieur Portin, au troisième rang.
Des gloussements se répandirent dans la salle. Les autres élèves, bien que certains ne me connaissent pas, savaient que je n'avais pas la langue dans la poche, et (c'est fou cette manie de mettre une virgule systèmatiquement devant le "et" alors que justement / voir règles) attendaient impatiemment la suite de notre dialogue.
- Evil or Very Mad Oui, mais monsieur, cet été, je suis restée trop longtemps au soleil, Mad et mes yeux en ont prit s un coup, de ce fait, il serait plus raisonnable de me laissait er au premier rang.
- Evil or Very Mad Oh, Mad et bien, je suis certes désolé d'apprendre cette triste nouvelle, vos magnifiques yeux devront forcer, le temps que vous alliez faire un tour chez l'ophtalmologue et que vous vous fassiez mettre des lunettes !
- Evil or Very Mad Des lunettes ? Fis-je semblant de m'offusquer. Sur moi ? Sur mon si jolie visage ? Voilà une idée bien saugrenue ! Je sais que ces verres vous vont à merveilles, mais sachez que moi, je suis plutôt du genre à dégager mon visage. Comment séduire les garçons sinon ?
-Au Oh, ne vous inquiétez pas pour ça, mademoiselle Quellan, je sais pertinemment que vous ne vous risquerez pas à batifoler. Maintenant, veuillez faire ce que je vous dis, et vous déplacer. »
Un rire collectif s'était entendu dans la classe, depuis le moment où j'avais répliqué pour la première fois, Mad et désormais, le bruit était à son comble.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 22 Mar - 18:10

Aaah Camille, tu sais déjà ce que je pense de ton histoire ! J'A-DO-RE ! Very Happy J'ai vraiment hâte à la suite ! Vite, vite, vite Razz

Après, dans le genre frustrant, c'est qu'elle ne puisse pas avoir d'aventure avec Gabriel ... Enfin, je te l'ai déjà dit ^^ Mais, que veux-tu ? Il me fais craquer cet ange ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mer 23 Mar - 17:30

MDR, normal, c'est un ange ! ^^
Je m'attelle entre autres choses à la correzction dès maintenant ! ^^

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 27 Mar - 19:45

A À la fin de la journée, je rentrais chez moi et m'attendis presque à voir David se pointer devant ma porte pour me refaire sa demande de petit ami. Si c'était le cas, je serais obligée de déployer force et courage pour lui rappeler que je ne voulais pas devenir sa petite amie et qu'il fallait qu'il arrête de me suivre à la trace.
Non, il n'y était pas. Pas besoin de vous redire à quel point j'étais contente.
J'allais prendre un bon bain chaud, manger et me mettre au lit.

Le lendemain, en histoire, on devait former des groupes de deux pour les exposés. Puisque habituellement, je me mettais avec Vanessa, j'étais un peu désorientée. J'attendis donc que tous les groupes soient fait formés pour me mettre avec celui ou celle qui resterait. Bizarrement, celui qui restait était... David !
Grrrrrrr. Je ne pourrais donc pas vivre une année normale et tranquille ? En plus, on devait, deux fois par semaine, aller un coup chez l'un, un coup chez l'autre. Si cela encore se limitait aux cours mais, summum de l'horreur, deux fois par semaine, les duos devaient poursuivre leurs travaux soit chez l'un, soit chez l'autre. Si les injures étaient permises dans les livres, ça ferait longtemps que vous en auriez vu plus d'une, tellement j'étais en colère et lassée de la malchance qui semblait me poursuivre.
Lorsque l'on se retrouva face à face pour décider de qui irait où et quand, on se regarda, un peu bêtes, tandis qu'un silence gênant s'installait progressivement. Il finit par prendre la parole, au moment où j'allais moi aussi le faire, ce qui nous fit rire nerveusement. Il fut finalement convenu que le lundi soir, il viendrait chez moi, et que j'irais chez lui le mercredi après-midi.

En technologie, rebelotte, groupe de deux(espace): David! Je devais être maudite, c'était obligé. Heureusement que cette fois-ci, ce n'était que pendant les cours, je n'aurais donc pas besoin de le supporter plus longtemps après la classe.

De toutes façons, moi, je n'avais jamais eu de chance, alors...

On était mardi, donc, :shock: le lendemain, je devrai aller chez David pour commencer notre exposé sur la Révolution Française, de 1789 à la fin de Napoléon.
ppiioouuuu je suis un peu paumée là !
Le mercredi midi, :shock: je mangeais avec Vanessa sur la pelouse du lycée:
«- Evil or Very Mad Ah! Vaness, s'il te plait, tu peux pas simuler d'avoir super besoin de moi pour que j'échappe à cette après-midi ? Pitié ! Suppliais-je mon amie, désespérée de me retrouver seule avec David.
-Non, je suis avec Jonathan, cette après-midi, désolée. R (virgule, répondit-elle du tac-au-tac, sans l'ombre d'un remord.
-Alors Jonathan passe avant ta meilleure amie ? D demandai-je, effarée. Ah ben merci !
-Allez Mélin, ne te fâche pas !
-Si! Je vais passer les trois pires heures de ma vie et toi tu ne penses qu'à ton copain !
-Bon, ça va, je vais t'aider.
-Non, c'est bon, terminais-je, dégoutée de l'attitude de mon amie, je vais me débrouiller toute seule. Laisse tomber.

Je me levais et m'en allais. Si c'est ça les amies ! Moi je l'aurais aidée ! Je me dirigeais vers le portail du lycée, quand une main m'attrapa par derrière.

«- Je t'ai dis t de laisse tomber, Vanessa !», m'écriais-je en me retournant. Mais là, ce n'était pas ma meilleure amie que j'avais en face de moi, mais David.
C'est vrai qu'il était très beau. Surtout à ce moment, là, quand il me souriait.

«- On y va ?
-Et on va pas en cours avant ?
-Ben, il n'y a pas cours cet après-midi !
-Ah oui, c'est vrai. (point à la ligne)

Je me trouvais un peu bête de ne pas y avoir penser plus tôt. Bon, allons-y, dans ce cas.

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 10 Avr - 16:32

camille a écrit:
Mais bon, pour l'instant, je vais mettre qu'un temps, comme tu m'a dis, et apres, quand je maitriserais bien mon texte, je changerais ^^ Bon, je retourne à ma correction ! Smile

C'est bien, j'ai même plus besoin de te répondre parce que tu trouves toute seule la réponse ! Very Happy

et oui j'attends toujours de les voir ces corrections J'aimerais bien la relire juste pour le plaisir allez au boulot

et sincèrement, j'aimerais bien que tu te concentres sur celle-ci; t'es comme une girouette, tu vas à droite à gauche, et du coup tu n'as plus le temps d'approfondir certaines choses
Wink

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Dim 10 Avr - 17:18

Au fait, petite brise :

Je sais plus où est-ce que je l'ai lu, ah non, je sais, c'est dans mon cour de français, on a vu l'inplication/distanciation.

Et en fait, c'est quand le texte est au passé parce qu'on raconte quelque chose qui s'est passé avant, un souvenir, et il y a des inteventions du narrateur au présent, pour commenter, ou pour dire que c'est toujours le cas apres la fin de l'histoire... Tu vois ce que je veux dire ? C'est comme si moi je te racontais un souvenir, et que je te racontais le caractère d'une personne, mais puisque celle-ci à toujours le même à présent, après la fin du souvenir, c'est au présent. C'est pour ça que j'avais le présent quand je parlais de Vanessa. Mais bon, pour l'instant, je vais mettre qu'un temps, comme tu m'a dis, et apres, quand je maitriserais bien mon texte, je changerais ^^
Pour le "à l'époque", c'est la même chose, je parle au présent, comme si j'étais là, à raconter l'histoire, et je dis qu'à l'époque où l'histoire s'est passé.... Tu vois ? Mais si ça va pas, comment je pourrais dire ??? Rappelons qu'au début, j'ai écris "en ma remémorant cette fameuse rentrée"..

Pour les points d'exclamiation, mais c'est parce qu'elle s'exclame ! XD Quand elle dis "dans son jardin ! " C'est pour montrer l'excitation, la surprise... Je peux pas mettre un point normal !!Si ? (quand je lis, c'est exactement comme ça que je parle XD) J'en ai corrigé certain, mais celles ou elle dit "malediction" ou des choses dans le genre, ce sont des exclamation, donc, je suis obligée de les laisser.

Ensuite, il y a des "maladresses" que tu m'as signalé,, mais que je ne sais pas comment arrangé. Ce sera celle que je n'aurais pas corrigé quand je vais posté ma modification, là, tout de suite ^^

Heu, ah oui, pour tous les s que tu m'as rajouté aux verbes, si je ne les ai pas mis, c'est tout simplement parce que c'est du passé simple et pas de l'imparfait. D'ailleurs, le passé simple est le temps de la narration, des actions breves, donc, ça s'applique ici. Et pui, si tu remplca par mordre, tu vois que ça marche mieux au ps qu'à l'imp ^^

Et pis, je peux pas m'empecher d'écrire plein d'histoire, c'est l'immagination... j'en ai trop, et si je les écris pas toutes, je suis pas satisphaite... :/ (si c'est bien de ça que tu parles ^^ )

Voila, je vais modifier ce que j'ai corrigé ! Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mar 5 Juil - 17:14

Ca y est je suis sortie de mon carcan cybernétique pour pouvoir te lire et quel succès, je vois que tu as beaucoup été lue, je pense donc pas que mes remarques t'apporteront grand chose (à part pour ces maudites fautes qui persistent tant et plus Very Happy )

Je n'ai pas vraiment l'habitude de lire ce genre de romans, d'hab je lis des histoires qui se passent dans d'autres mondes, du fantastique pur et dur, alors je découvre.

L'histoire est bien même si j'ai l'impression que le début tourne un peu en rond (mais peut-être est-ce du au fait que j'ai relu trois fois ton texte, maudit ordi ! Je me souviens qu'à la première lecture je me suis dit que l'histoire progressait peu mais heureusement ton style léger rattrapait bien la chose laissant un récit plaisant à lire. Peut-être à voir si je suis la seule à avoir cette impression comme je te l'ai dit j'ai relu cet extrait 3 fois donc normal qu'à force je trouve qu'il se répète Very Happy )

Sinon j'aime bcp ce que tu as fait, l'histoire est entrainante, il est facile de s'identifier aux personnage et quand tu combines le premier chapitre avec le titre (d'ailleurs désolée pour toi pour tous ces changements de titres je sais combien il est difficile d'en trouver un alors trois !) tu ne peux t'empêcher d'être intriguée !

Nous n'avons pas le même style, tu écris un peu plus familier que moi, dans ce genre de cas en général je me dis qu'il faut laisser couler car chacun à son style et le tien convient particulièrement à ton histoire, mais je n'ai pu m'empêcher de faire quelques remarques. Que veux-tu on ne se change pas. Cependant ce ne sont que des avis donc sers-toi en si mes remarques te plaisent sinon passe outre ce n'est rien.

des doigt = doigts

on s'entendait

Les cours suivants avaient été mieux = s'étaient mieux déroulés, je trouve que c'est plus joli comme formulation mais ce n'est que mon avis.

J'attendis donc que tous les groupes soient formés pour me mettre avec celui ou celle qui resterait. Bizarrement, celui qui restait était... David ! = Je ne comprends pas trop pourquoi elle n'a pas tout fait pour éviter cela. Elle pourrait demander à plusieurs personnes mais les gens habitués à être ensemble avaient déjà presque mécaniquement formé les groupes. Et le temps qu'elle repère les gens, comme elle, déraciné de leur groupe naturel il était trop tard.

En plus, il fallait que deux fois par semaine, on aille un coup chez l'un, un coup chez l'autre. = je ne suis pas sure qu'un prof puisse imposer cela, imagine pour les élèves qui ont des problèmes familiaux, c'est pas sympa s'ils veulent cacher leur famille ou leur milieu de vie = En plus, avec ce maudit devoir, un devoir titanesque, les conséquences de la révolution française sur notre société moderne, comment faire plus vaste ? Nous allions devoir nous réunir au moins deux fois par semaine !

En technologie, rebelotte, groupe de deux : David! Je devais être maudite, c'était obligé. Heureusement que cette fois-ci, ce n'était que pendant les cours, je n'aurais donc pas besoin de le supporter plus longtemps après la classe. = je trouve cela un peu trop facile, trois fois elle doit former des duos et trois fois elle tombe sur le mec qu'elle ne veut pas, je trouve que c'est un peu attendu et un peu gros. Désolée. A moins qu'il y ait une explication après du style un déesse qui veut les rapprocher par tout moyen car ils ont une quête à mener ensembles (ce qui expliquerait son fanatisme et cette série noire) sinon peut être peux tu dire que le premier groupe est formé pour toute les matières.

les fenêtre = fenêtres

Je commencer = commençais

Et puis, on était pas vraiment amis et on s'amusait comme si on était les meilleurs amis du monde = on était pas vraiment proches (pour éviter la répétition d'ami)

on se remit

on avait super bien avancé = le super est en trop à mon avis, mais bon c'est vrai que j'écris dans un style moins familier c'est peut être pour cela que je l'enlèverai.

Oui, comme tout le temps. = il manque un tiret

Elle rappela trois fois et la quatrième, je répondis. = je décrochais pour éviter la répétition de répondis

mon après-midi aurai = aurait

tu est parti = partie

tu m'aurais rattrapé. = rattrapée non ?

Elle ne s'est pas mal passé et elle s'est même très bien passé. = passée *2

qu'elle aurai pu être pire! = aurait

fâché? = fâchée

Vanessa et moi montâmes dans ma chambre = je mettrai Vanessa et moi nous montâmes dans ma chambre, sans trop savoir pourquoi, juste car ça sonne mieux à mon sens mais bon ce n'est que mon avis.

On s'installa dans nos lits respectifs. = elle a un lit chez ton héroïne ? Étrange mais cool.

il a mit = mis

on a éclater = éclaté et je mettrai il était rayé ce qui nous a fait rire, la phrase me parait moins lourde ainsi.

on a danser = dansé

ses parents et sa sœur dormait = dormaient

le laissait = laissaient

je lui ai demander = demandé

Non, tant mieux comme ça. = non tant mieux ou non c'est mieux comme ça.

Bah, t'aurais pu tomber amoureuse de lui cette aprèm', quand même! = cette phrase est étrange, peut-être manque-t-il une négation, Bah, tu n'aurais pas pu tomber amoureuse de lui cette aprèm, quand même! Mais même comme ça elle reste étrange.

tombé amoureuse = tombée

Je ne comprend = comprends

Je suis condamné = condamnée

elle eu finit = eut fini

je n'avait = avais

Je soupçonnais qu'elle croit qu'il était un éventuel petit ami. = je la soupçonnais de voir en lui un éventuel petit ami, la phrase ainsi construite me paraît moins lourde, mais ce n'est qu'un avis.

Rien que cette pensée me donnait envie de vomir. = je trouve cela un peu poussé, exagéré, à peine quelques phrases plus haut elle disait que son opinion à son propos c'était améliorer. Mais bon encore une fois ce n'est qu'un avis. Je serais toi je nuancerai un peu.

Je ne m'en fis cure. = je n'en eus cure.

Sans doute était-il à encore malade. = un petit à s'est glissé dans tes propos :-p

deux semaine = semaines

et voila, j'espère t'avoir été utile.
Revenir en haut Aller en bas
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mer 6 Juil - 14:03

Oui, merci pour tout ça et je suis contente si mon écrit t'as quand même plus un peu...

C'est vrai que j'écris assez familièrement parce que je veux donner au lecteur l'impression d'être le confident de Mélinda...

Pour les groupe, il n'y a que deux fois qu'ils doivent faire des groupes et puis pour le premier, elle a attendu de voir qui il restait à la fin parce qu'elle était déboussolée de ne pas avoir Vanessa avec elle.

Pour aurais ratrappé, c'est bien comme ça parce qu'avec le verbe avoir, on n'accorde pas le participe passé ^^

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 31 Oct - 11:26

Et puis, je commente un petit bout de ça :

Spoiler:
 

Point d'interrogation, un espace avant, un espace après. *Te tape sur les doigts*. Le début, je ne te cache pas que c'est maladroit de débuter un écrit par 'Salut, je m'appelle...'. Pour deux raisons. La première, on a l'impression que le narrateur s'exprime à quelqu'un qu'il voit. Or, ce n'est pas le cas. La seconde, on ne rentre pas totalement dans l'écrit, parce que précédemment, tu avais écrit d'une magie extrême quelques lignes d'une telle profondeur par rapport à la fadeur de ce début. Cela s'empire lorsque Mélinda nous apprend qu'elle a deux soeurs et un frère. Pour commencer un écrit, je pense qu'il faut un petit électrochoc pour que le lecteur s'imagine directement l'astmosphère dans lequel il va se plonger. Smile Comme la troisième, qui marque cependant déjà le début de l'élément perturbateur. Je pense qu'il serait infiniment plus convenable, je voulais dire plus mieux, mais je me suis retenue, de faire durer la situation initiale. De décrire pourquoi pas cette vie de rêve que possède Mélinda, cet environnement dans lequel elle évolue... Pour nous faire nous attacher au personnage. Smile

J'adore la description de David. x) Si dure, si poignante, on sent pourtant qu'au fond de sa hantise pour lui, il ne la laisse pas indifférente ! La description de Vanessa est excellente également. Cela fait d'elle une meilleure amie idéale. Bravo pour ce début, même si je reste mitigée, tu écris bien et je sais que tu réussiras à faire encore mieux :-) !
Revenir en haut Aller en bas
camille
Tornade
Tornade
avatar

Messages : 2931
Réputation : 15
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 21
Localisation : Au Paradis *-*

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 31 Oct - 13:26

Pour le début, je suis totalement d'accord avec toi. Quand je me relis, je trouve ce début enfantin et pas du tout dans le ton de l'histoire. Faut dire que je l'ai écrit il y a plus de deux ans... (deux ans et toujours que 4 chapitres -_-') J'écrit mieux maintenant, et je pense que ça se ressent dans les derniers chapitres.

Pour la description de David, on dit merci à PB (petitebrise), qui me l'a donné toute faite, même si j'ai modifié un peu pour le faire à ma sauce ^^

Et pour Vanessa, je me suis inspirée de moi. En fait, Vanessa et Mélinda sont totalement différents et moi je me retrouve dans Vanessa. Pour faire parler Mélinda, j'immagine le contraire de ce que je ferais ^^

Je modifierais le début.
Beaucoup m'ont demandé le rapport des trois premières lignes, ne comprenant pas ce que ça fait là, je crois que tu es une des premières à ne pas le faire ^^

Merci Smile

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

J'ai pas résisté
Revenir en haut Aller en bas
http://annalune.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Lun 31 Oct - 15:20

Moi je les trouve belles tes trois premières lignes. :3 Justement parce qu'elles ne sont pas en raccord parfait avec le 'sujet' de l'histoire si l'on puit dire.

Oh tu as le droit d'évoluer à ton rythme hein ! C'est déjà bien ! Tu aurais pu faire deux chapitres en quatre ans x).

Oui, tu écris bien mieux maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Petitebrise
Admin
Admin
avatar

Messages : 1523
Réputation : 48
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 46
Localisation : montargis

MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   Mer 2 Nov - 20:54

Je décelai une lueur de tristesse dans son regard. A (alt 0192) À ce moment, il me faisait pitié. Je me demandais ce qui pouvait bien le rendre si triste. Je me dis qu'il Il regrettait surement de ne pas être avec eux. Tout à coup, il retrouva sa bonne humeur et proposa de poser mes affaires et de monter dans sa chambre pour commencer les recherches. J'acceptai en inspirant un grand coup pour me donner le courage de surmonter les heures à venir.

On commença par rechercher les dates importantes sur une encyclopédie puis nous cherchâmes d'autres informations sur son ordinateur.

Et bizarrement, là, à côté de lui, collée à son bras pour mieux y voir, je me sentais bien. En m'en rendant compte, je m'éloignai en me disant que je devais être folle.

A quatre heures, on descendit dans la cuisine pour goûter. Il m'offrit un sorbet à la fraise que j'acceptai avec plaisir. Il faisait tellement chaud!

Parfois tu as le choix et tu peux composer tes phrases autrement : la chaleur était .....

Après avoir mangé, on ouvrit les fenêtres pour faire de l'air. Au lieu de retourner travailler directement, David mit de la musique et on s'installa dans le canapé pour se reposer et profiter de la fenêtre ouverte juste derrière nous. Quand la musique s'emballa et que le poste crachota, on ne put s'empêcher de se mettre à rire

de rire, tout simplement

Là, je me dis que ce n'était pas si nul, finalement de passer du temps avec lui. Quand il n'était pas le petit chien près à se jeter sous une voiture pour vous prouver son amour, il était sympa comme mec.

Je commencer à l'apprécier de plus en plus et à me dire que j'étais de plus en plus folle.

J'avais surement disjoncté sur le fait de m'être disputée avec Vanessa. Mais bon, du moment que j'étais heureuse. Autant profiter de l'instant. Je me levai et me mis à danser. David me suivit. Je crois qu'on dansa comme des fous pendant une bonne demi-heure.

ils avaient pas chaud ? les p'tits monstres !!! Very Happy

A la fin, on se mit à tourner sur nous même et, en s'arrêtant, nous avions tellement le tournis, qu'on tomba l'un sur l'autre, par terre. Je me relevai vite et me rassis. Je me sentais quand même mal à l'aise. Et puis, on était pas vraiment amis et on s'amusait comme si on était les meilleurs amis du monde. Je ne voulais pas aller trop loin et lui donner de faux espoirs.
Finalement, on se remis au travail.

Tu casses un peu le rythme là je trouve. Tu devrais peut-être ajouter un dialogue ?

A sept heures, on avait super bien avancé mais les parents de David n'étaient toujours pas rentrés.

essaye de ne pas t'attacher à décrire leur soirée comme un cadran solaire. ex : à quatre heures, à sept heures, ....

« - Pourquoi tes parents ne sont toujours pas là?
-Ben... Heu... Ils vont surement dormir à l'hôtel.
-Mais tu t'inquiètes pas de ne pas avoir de nouvelles d'eux?m'étonnai-je.
-Non, ils font ça souvent.
-Ah, et tu vas être tout seul cette nuit?
- Oui, comme tout le temps.
-Tu veux venir dormir chez moi?lui proposai-je. (mais à quoi je pensais?)
-Non merci, ça va aller
-OK. A demain, alors.
-Oui, à plus.»

marmonnais-je, hésitais-je, rougissante, la main dans ses cheveux.... ce sont autant de détails, qui agrémente le dialogue.

La lueur de tristesse était réapparue pendant notre échange. Je m'en allais.
Sur le chemin du retour, mon téléphone sonna. C'était Vanessa. Étant toujours en colère contre elle et n'ayant pas envie de lui parler, je ne répondis pas.

Tout simplement : Je n'avais pas envie de lui parler.
Elle rappela trois fois et la quatrième tentative, je répondis.

Ça avance ton petit roman. Je mettais arrêté ici. Donc je reprends là. Very Happy

~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~o~

Revenir en haut Aller en bas
http://brise-des-mots.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Prophéties"- histoire fantastique : les commentaires"
» William Branham est-il l’auteur de prophéties qui ont manqué de s'accomplir ?
» Bordage Pierre - La trilogie des prophéties T2 : L'ange de l'abîme
» William Branham, prophète du dieu Yahweh par ses miracles et autres prophéties ?
» Prophéties - extraits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mots s'envolent, histoires en ligne :: "Les commentaires de Camille"-
Sauter vers: